Aveyron Labo participe à la lutte contre les variants

Abonnés
  • Roland Brugidou (au centre) aux côtés de Vincent Alazard, conseiller départemental et président d’Aveyron Labo et de Jean-François Galliard, président du Département.
    Roland Brugidou (au centre) aux côtés de Vincent Alazard, conseiller départemental et président d’Aveyron Labo et de Jean-François Galliard, président du Département. Centre Presse - Philippe Henry
Publié le

Le laboratoire, principalement tourné vers l’agroalimentaire et la santé animale, a su se positionner dans l’analyse des tests PCR ou antigénique. Aveyron Labo devrait faire partie des quatre structures en Occitanie à pouvoir traquer variants.

La lutte contre le Covid-19 est une course contre la montre. Et, à son échelle, l’Aveyron, compte bien y participer. Alors que la traque des différents variants devient une priorité, le ministère de la Santé cherche à les détecter plus rapidement. Pour cela, plusieurs laboratoires ont été désignés à l’échelle régionale pour mener cette recherche. En Occitanie, les CHU de Nîmes, Toulouse et...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Philippe Henry
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?