Le festival Hirondelle reprend son envol cet été

Abonnés
  • Joëlle Martinez et Yuko Hara, musiciennes et codirectrices du festival Hirondelle.
    Joëlle Martinez et Yuko Hara, musiciennes et codirectrices du festival Hirondelle.
Publié le

Ce festival de musique classique, itinérant entre Cantal et Aveyron, propose sa sixième édition du 18 au 22 août sur le thème "Faîtes vos jeux !" "Allons faire la fête, allons festiner !", lancent Joëlle Martinez et Yuko Hara, codirectrices du festival Hirondelle, usant d’un terme du XVIIe siècle pour rappeler que festoyer ne date pas d’aujourd’hui.

Et signifier le besoin "d’un moment de convivialité autour de l’art" après ces confinements répétés. La musique est le réceptacle avec la rivière Hirondelle séparant, ou plutôt rapprochant le Cantal et l’Aveyron, comme emblème.

Cet été, le festival invite à la fête avec des incontournables tels que Mozart, Beethoven, mais aussi Clément Janequin avec son "Chant des oiseaux" de circonstance, ou encore du contemporain avec Boondiskulchok. De la découverte assurée donc, pendant cinq jours dont les deux dernières journées en Aveyron, à Murols pour une journée off le 21 août avec randonnée, pique-nique, jeux et concert pour finir le festival à Thérondels qui rime avec… Hirondelle. La boucle est bouclée.

À noter que ce festival musical se veut également, par son itinérance, à la découverte du patrimoine local. Michel Couillaud, qui en est à l’origine, est aussi le fondateur des Chemins de l’Europe.

Tarifs : 20 €, pass quatre concerts à 60 € ; réduit (demandeurs d’emploi, étudiants de moins de 25 ans) 10 € et gratuite pour les enfants de moins de 12 ans. Réservations sur festik.net

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Olivier Courtil
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?