Pass sanitaire : après mercredi, un nouveau rassemblement aujourd’hui

  • Une manifestante a écrit des slogans des deux côtés de son corps.
    Une manifestante a écrit des slogans des deux côtés de son corps.
Publié le

Environ 150 personnes se sont rassemblées, ce mercredi 21 juillet, en fin d’après-midi, sur la place de la Mairie. Comme à deux reprises, mercredi 14 et samedi 17 juillet, elles ont manifesté contre l’obligation de vaccination pour certaines catégories de la population et contre la mise en place du pass sanitaire.

Plusieurs intervenants ont pris la parole. Henri-Jean, au nom du Collectif citoyen du pays saint-affricain, a lu ce qu’il affirme être des échanges de courriels avec le député Arnaud Viala, concernant le projet de loi sur le pass sanitaire. Selon l’orateur, le député est "globalement favorable à ce texte" et sera "très vigilant sur la proportionnalité des mesures et des sanctions prévues par la loi". Pour Nelly, "mon corps, c’est mon choix. On ne peut pas nous imposer une vaccination. Laissez-nous le libre choix de ne pas être vaccinés. On n’est pas des moutons, on n’est pas des fèdes et on ne va pas se laisser faire." Jean a "rappelé un certain nombre de décisions nationales et internationales qui sont violées aujourd’hui." Pour Guillaume, "c’est le capitalisme qui détruit notre santé. Non, l’opposition au pass sanitaire ne relève pas que du conspirationnisme d’extrême droite."

Les participants ont créé des groupes de travail : pour rédiger un tract, pour préparer un happening artistique ou théâtral, pour organiser une caisse de solidarité pour payer les amendes ou envoyer des courriers aux élus et à la préfecture. En écho au mouvement Balance ton porc, une manifestante a conclu en déclarant le slogan : "Balance ton vaccin." Les présents ont décidé de se retrouver à nouveau, ce samedi 24 juillet, à 13 h, au jardin public, avec un repas partagé.

j.-m. c.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?