Ils ont découvert Andorre autrement

  • Un très beau séjour andorran.
    Un très beau séjour andorran.
Publié le

Si Marie-France n’avait insisté auprès de Ruban Bleu, il n’aurait pas été possible de découvrir les beautés cachées de l’Andorre.

En cause la pandémie qui a obligé les organisateurs à déplacer les dates du voyage.

Bref la persévérance de la présidente Marie-France a eu raison des contraintes imposées et malgré des défections, la trentaine d’adhérents a apprécié le déplacement.

Après une halte petit-déjeuner aux abords de Toulouse, la route vers l’Ariège, Foix et le plateau de Belle a permis de plonger directement dans cette belle province où attendait un maestro de la communication, à savoir un éleveur-restaurateur et commentateur, fier de sa région qu’il relatait avec une affection bien particulière.

Après un très bon repas servi dans son restaurant, les visiteurs ont repris la route et affronté les très nombreux virages néanmoins fort bien négociés par le talentueux chauffeur, Didier.

Après l’installation à l’hôtel pour plusieurs nuitées, ce fut la découverte de la très belle ville d’Escaldes-Engordany.

Le lendemain était organisée une excursion vers d’autres sites avec un copieux repas dans une auberge de montagne.

Le samedi, découverte du village d’Ordino ; puis montée à Arcalis (2 200 m) et visite des mines de fer, des chapelles, du musée ethnographique et tant d’autres sites magnifiques. Stéphanie une guide extraordinaire, aux multiples facettes, a expliqué l’évolution de la province andorrane au fil des siècles et a amené le groupe en Espagne pour une balade en petit train afin de visiter les jardins d’Artigas créés par Gaudi.

Le lendemain, direction le lac d’Engolasters pour une marche d’environ une heure sur une piste plane accessible à tous dans un décor de rêve.

Après un dernier repas andorran, le groupe a repris le chemin vers le Rouergue mais gardera à coup sûr de magnifiques images du séjour.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?