Rugby : « Je suis plus demi de mêlée qu’ouvreur », rappelle Fernandez après la victoire de Decazeville à Figeac

Abonnés
  • Après deux journées, Decazeville et Thomas Fernandez occupent la première place.
    Après deux journées, Decazeville et Thomas Fernandez occupent la première place. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le

Le Decazevillois Thomas Fernandez, grand artisan du succès (19-26) des siens à Figeac dimanche dans le derby de Fédérale 3, revient sur cette "victoire importante". Entretien.

Quels enseignements tirez-vous de la victoire de Decazeville à Figeac ?
C’est toujours bien de s’imposer à l’occasion du premier match à l’extérieur de la saison. Et quand c’est à Figeac, c’est encore plus appréciable ! C’est une victoire importante, car je pense que très peu de monde viendra s’imposer sur cette pelouse. Ils ont une grosse équipe, c’est solide devant. Mais on a su mettre une grosse pression défensive et on a été très généreux. Parfois un peu trop, car je trouve qu’on a fait encore beaucoup de fautes. Mais quelques gros plaquages nous ont remis dans l’avancée et dans la confiance. La conquête a été bonne en seconde mi-temps et nos mauls ont été performants, puisqu’on a inscrit deux essais sur ces phases de jeu. Le rugby, cela part de la quand tu es dans l’avancée…

Plus personnellement, vous avez connu une première titularisation à la mêlée alors que beaucoup vous voyaient ouvreur…
C’est mon poste, c’était important pour moi de jouer ici surtout en travaillant à Figeac. Je suis plus demi de mêlée qu’ouvreur, même si à la fin je supplée à ce poste. La transition à ce poste en fin de match est compliquée car ce sont deux positionnements totalement différents. Je préfère toutefois le poste de neuf, mais déjà de jouer cela me va.

Comment voyez-vous la suite de la saison ?
Ce genre de performance peut créer une bonne dynamique, on a vu qu’on était soudé. Il va falloir s’appuyer sur cela. Dimanche prochain, cela va être très dur contre Nontron. Il va vite falloir se retrouver et éviter de s’éparpiller car c’est une équipe qui va venir avec des intentions. Donc prudence. On a gagné à Figeac, on n’a pas été spécialement flamboyant. Contre Nontron, il faudra peut-être plus s’employer.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Propos recueillis par Philippe Cauffet
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

75000 €

Decazeville : Charmante maison de type 3 en plain-pied de vie, comprenant :[...]

511 €

Un hall d'entrée (avec un dégagement), une pièce principale, une cuisine (a[...]

159900 €

Une maison avec une belle rentabilité et du potentiel c'est chez Orpi Bourr[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?