Troubles du neuro-développement chez les moins de 7 ans : des structures pour accompagner les parents

  • En 2022, chaque département d'Occitanie disposera d'une plateforme.
    En 2022, chaque département d'Occitanie disposera d'une plateforme. - Capture vidéo
Publié le

Afin de permettre aux familles d’avoir accès à des interventions de professionnels pour détecter des troubles du neuro-développement, le plus tôt possible sans attendre d’avoir un diagnostic stabilisé, des plateformes d’orientation et de coordination ont été créées dans chaque département, rappelle l'Agence régionale de santé (ARS) dans un communiqué. 
Actuellement, la région Occitanie compte 11 plateformes réparties sur 10 départements. Pour l'Aveyron, la structure est installée à Rodez. D'ici fin 2022, annonce l'ARS, l'ensemble des départements de notre région disposera d'une plateforme. Depuis leur déploiement fin 2020, plus de 1 000 enfants ont pu bénéficier d'un parcours d'intervention précoce coordonné par ces professionnels.

La création de Plateformes d’orientation et de coordination dans chaque département a pour objectif de permettre aux familles d’avoir accès à des interventions de professionnels le plus tôt possible sans attendre d’avoir un diagnostic stabilisé.

En Occitanie, on estime que plus de 21 000 enfants de moins de 7 ans présentent des troubles du neuro-développement, note l'Agence régionale de santé.
Le repérage d’écart de développement, le diagnostic et la mise en œuvre d’interventions précoces augmentent les chances des enfants de développer leurs compétences et réussir leur inclusion en milieu ordinaire.

 

La première étape consiste à repérer chez les enfants un écart inhabituel de développement tels que les troubles de l’apprentissage, troubles du spectre autistique, déficience intellectuelle, trouble de l’attention, de la communication… 

En cas de doute ou d’inquiétude concernant le développement d’un enfant, en première intention, la famille doit consulter un médecin (Médecin traitant, pédiatre, médecin de la PMI, médecin scolaire).

Si les signes sont avérés, le médecin propose l’orientation vers la plateforme de coordination et d’orientation la plus proche de son domicile.

Accompagner les familles

Ces plateformes regroupent des professionnels spécialisés qui vont accompagner la famille dans les différentes étapes. Jusqu’à présent le diagnostic des troubles intervient en moyenne autour de 7 ans. Il s’agit d’une démarche complexe qui peut s’étaler sur une durée d’un a deux ans. Il est pourtant important d’agir le plus tôt possible alors que l’enfant bénéficie d’une grande plasticité cérébrale.

Plateformes de coordination et d'orientation en Occitanie. En Aveyron, l'accueil est assuré à Rodez.
Plateformes de coordination et d'orientation en Occitanie. En Aveyron, l'accueil est assuré à Rodez. Repro Centre Presse - ARS

 

C’est l'objectif de ces équipes qui peuvent mettre en place une prise en charge sur mesure et faciliter l’accès à des bilans et évaluations. L’enfant intègre alors "un parcours de soins", et dans ce cadre les bilans et interventions des psychomotriciens, ergothérapeutes et psychologues libéraux, auparavant à la charge des familles, sont pris en charge par l’Assurance maladie sous forme de forfait.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?