Faute de nouveaux variants, l'épidémie pourrait-elle "s'estomper" ?

  • Alain Fischer se veut optimiste.
    Alain Fischer se veut optimiste. Capture d'écran
Publié le

C'est en tout cas ce qu'envisage Alain Fischer, le président du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale.
 

"S'il n'y a pas de nouveaux variants, on devrait voir progressivement l'épidémie s'estomper, avec de petites vaguelettes, comme peut-être celles que l'on est en train de vivre ces jours-ci", a indiqué ce lundi le professeur Alain Fischer, dans l'émission Télématin sur France 2, cité par L'Indépendant.

Si le nombre de cas quotidiens enregistre depuis quelques jours une légère hausse (+4,4 % sur sept jours),  le nombre de patients hospitalisés poursuit sa baisse. Les décès hospitaliers restent quant à eux orientés à la baisse (-4,5 % sur sept jours).

"Petit à petit, le virus pourrait devenir endémique, a poursuivi le président du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, c’est-à-dire un virus présent mais qui ne provoque pas d'infection sévère".

Reste à  savoir quand cette hypothèse pourrait "s'installer".

 

N. M.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?