Remise de 18 centimes sur le carburant dès ce vendredi : comment ça marche ?

  • Le coup de pouce de l’exécutif entre en vigueur dès ce vendredi.
    Le coup de pouce de l’exécutif entre en vigueur dès ce vendredi. Archives ML - Michaël Esdourrubailh
Publié le

Pour faire (un peu) baisser les prix du carburant à la pompe, le gouvernement lance une remise carburant de 18 centimes par litre ce vendredi. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce coup de pouce.

Quel est le principe de cette remise ?

Une subvention des prix du carburant, appelée remise carburant, est appliquée sur les prix du carburant à partir de ce vendredi.

Cette remise est valable pour tous les automobilistes, les agriculteurs, les artisans, le BTP, les taxis, les routiers et les pêcheurs. Elle concerne tous les carburants, y compris le GPL et le superéthanol-E85. La remise carburant sera en vigueur pendant quatre mois, jusqu’au 31 juillet 2022.

Pourquoi la remise est-elle passée de 15 à 18 centimes ?

Le gouvernement avait annoncé initialement une réduction de 15 centimes. Elle est finalement de 18 centimes en raison de l’impact de la TVA qui n’est pas identique sur tout le territoire, en Corse en particulier. Cette remise coûtera trois milliards d’euros au budget de l’État.

Toutes les stations-service vont-elles l’appliquer ?

La remise carburant est appliquée dans les 11 000 stations-service de France. Partout, donc, mais peut-être pas tout de suite. Il faudra attendre parfois quelques jours : les stations doivent d’abord vider leurs cuves pour se réapprovisionner avec du carburant vendu moins cher.

La remise de 18 centimes est appliquée par les fournisseurs et non directement par les stations-service.

Pour éviter une distorsion de concurrence, le gouvernement propose une avance financière remboursable aux stations-service qui vendent moins de 100 m3 par mois. À noter que la remise sera également valable dans les stations sur autoroute.

Les stations affichent-elles la réduction ?

Les prix affichés sur les totems à l’entrée des stations-service tiennent finalement compte de la remise carburant. Il avait été question dans un premier temps de conserver le prix réel du carburant sur les totems et d’afficher le prix remisé sur le ticket de caisse pour que l’automobiliste ait pleinement conscience de l’effort financier du gouvernement.

Les distributeurs vont-ils lancer des remises complémentaires ?

Si le gouvernement fait un effort financier, il encourage vivement les pétroliers à faire un effort de leur côté. TotalEnergies applique une remise supplémentaire de 10 centimes par litre dans toutes ses stations - hors TotalEnergies Access - à partir du 1er avril (hors E85, hors GNL). Des grandes enseignes comme Auchan ou Géant Casino vont renouveler leurs opérations de remises en bons d’achat. Leclerc et Intermarché pourraient relancer des opérations “essence à prix coûtant”.

Que se passera-t-il si les prix du brut reculent ?

Le gouvernement l’assure : la remise carburant s’appliquera quelle que soit l’évolution des cours du brut, y compris si ceux-ci s’orientent à la baisse. Une perspective toutefois bien illusoire tant que la guerre en Ukraine se poursuit…

Est-ce une mesure électoraliste ?

Le gouvernement s’en défend mais la remise carburant tombe bien à dix jours du premier tour de l’élection présidentielle.

"On a des prix qui explosent à la pompe et donc parce qu’il y a une campagne présidentielle, il aurait fallu laisser nos concitoyens se débrouiller avec cette explosion des prix qui n’a pas de précédent dans les trente dernières années ?", a par exemple déminé la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, il y a quelques jours…

Cyril Brioulet
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?