Rodez : l'école de danse d’Edwina Costecalde sur le toit de l'Europe

  • Tous les représentants de l’école de danse sont revenus médaillés, dont certains avec l'or, d'une compétition internationale organisée dernièrement  en Belgique et au Luxembourg.
    Tous les représentants de l’école de danse sont revenus médaillés, dont certains avec l'or, d'une compétition internationale organisée dernièrement en Belgique et au Luxembourg. - Espace création danse
Publié le
Timothée Croisan-Cécina

Les représentants de l'Espace Création Danse-Edwina Costecalde sont tous revenus médaillés, dont certains avec l'or, du concours international organisé en Belgique et au Luxembourg entre fin octobre et début novembre dernier.

C'est une véritable moisson de médailles effectuée par l'ECD (Espace de création danse) d’Edwina Costecalde lors du concours international de la CND (Confédération nationale de la danse) organisé en Belgique au théâtre Nivelle du 22 au 23 octobre et au théâtre du Luxembourg du 5 au 6 novembre dernier. 

En compétition face à Israël, la Belgique, l'Espagne, la Grèce, le Luxembourg, l'Ukraine et le Portugal, les six représentants de l'école de danse, composés de trois garçons engagés en solo et de trois groupes, ont tous obtenu une médaille, dont certains le plus précieux des métaux.

Dans la catégorie 8-10 ans, Enael Rigal et Lucas Baidal ont tous les deux étaient sacrés champions d'Europe en jazz préparatoire. Chez les 14-17 ans, Loann Pezet obtient l'argent en jazz. Le groupe jazz en catégorie pré professionnelle niveau 3  est sacré champion d'Europe avec son tableau s’intitulant "L’Absent". Le groupe contemporain catégorie pré professionnelle niveau 2 se classe deuxième avec sa chorégraphie "Meute". Même résultat pour le groupe préparatoire Jazz (8-10 ans) qui a présenté une chorégraphie s’intitulant "La Photo de Classe". En 2021, l'ECD avait envoyé '"un duo et un solo avec un titre à la clé en jazz". 

"Une aventure extraordinaire"

Pour Edwina Costecalde, ces résultats inédits génèrent un sentiment "incroyable. C'est merveilleux. Ce fut une aventure extraordinaire avec des souvenirs qui resteront gravés à jamais pour ces jeunes Ruthénois". Des résultats qui ont été "bien fêtés. On avait la tête dans les étoiles et maintenant on retrouve les pieds sur terre et on se remet au travail" tempère la responsable de l'espace de création de danse. Cette dernière estime que ces concours permettent aux élèves "de se challenger, de mettre en pratique ce qu'ils apprennent en salle, de grandir et d'apprendre sur qui ils sont. C'est aussi une façon de connaître leurs limites". 

Les élèves qui ont participé à cette compétition "suivent au moins trois heures de cours par semaine et d'autres font sport-étude donc tout ça peut faire naître des vocations" détaille la professeure de danse qui en 14 ans de carrière a formé "plus d'une dizaine d'élèves qui sont soient devenus artistes danseurs ou professeurs". Elle estime qu'au niveau local, "Rodez regorge de talents au niveau de la danse", citant le rappeur l'Ombre qui durant plusieurs années a fait de la danse à l'ECD.

Recette d'un succès

Pour expliquer ces résultats "exceptionnels", Edwina Costecalde "pense que la proposition doit être technique, engagée et créative. C'est le fruit d'un travail qui se passe avec beaucoup d'exigence et de bienveillance". Et d'ajouter que c'est "l'alliage" entre tous les paramètres énumérés ci-dessus en plus du " travail et de la passion qui crée un lien de confiance entre les jeunes et moi". Elle souligne également "le travail des parents qui suivent et font des concessions". Entourée d'une professeure de danse classique et du professeur de théâtre Olivier Royer, la professeure de danse estime que ces résultats "récompensent un travail d'équipe". 

La cinquième édition de ce concours international se déroulera en "Espagne durant les vacances de la Toussaint 2023. On repart à zéro avec la même équipe que cette année" annonce Edwina Costecalde. Malgré ces bons résultats, la professeure de danse rappelle qu'il faut "rester humble par rapport à tout ça. La victoire d'aujourd'hui n'est pas forcément celle de demain".

Au-delà des succès, elle estime que "la victoire, c'est de voir les élèves grandir, faire leur chemin et devenir des artistes avertis une fois qu'ils partent de l'école. J'aurais l'impression d'avoir fait mon travail". Et de rappeler, tel un mantra, que son métier "est d'avoir la tête dans les étoiles mais surtout de rester les pieds sur terre". 

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?