Onet-le-Château : Radio-scoopy news, la radio du collège à la rencontre de l’Histoire

Abonnés
  • Les collégiens-journalistes  autour de Simon Louvet.
    Les collégiens-journalistes autour de Simon Louvet.
Publié le
Centre Presse Aveyron

Les journalistes en herbe ont reçu la visite de Simon Louvet, auteur du roman graphique "Isidore et Simone, Juifs en résistane".

Au départ, en 2013, "Radio Scoopy News" pouvait paraître comme un projet un peu fou, mais c’était sans compter sur l’opiniâtreté d’un passionné, Dominique Granié, qui a mis en place petit à petit un vrai studio d’enregistrement au CDI du collège des 4C et l’implication des collégiens volontaires qui voulaient s’essayer au journalisme et au postcast, pour en faire une radio connue et même reconnue par ses pairs (prix national du meilleur média collège en 2016 et plus récemment, le prix régional à l’occasion des 10 ans de Radio Scoopy News !).

Depuis, la webradio fonctionne sous forme de club, avec une équipe de 15 élèves, qui pour la plupart suivront toute leur scolarité, avec "un pied" du côté du CDI, les mardis et jeudis, pour une conférence de rédaction, réfléchir à des articles et les rédiger ou encore enregistrer des émissions dans le studio.

A lire aussi : Avec "Isidore et Simone", Simon Louvet retrace l'histoire du couvent de Massip à Capdenac pendant l'occupation nazie

Une expérience exceptionnelle pour les jeunes

Mais ce jeudi, c’est à une aventure exceptionnelle que nos journalistes en herbe ont participé en allant à la rencontre de Simon Louvet, lui-même un temps journaliste (il a arrêté pour suivre des études d’histoire à la Sorbonne), mais surtout auteur du roman graphique "Isidore et Simone, Juifs en résistance", sorti en librairie le 6 octobre. Une occasion inespérée pour Loli-Rose, Calixtine, Lubin, Ilona, Natalia, Lisa, Sybellia, Djoulian et Alix, de réaliser une belle émission mémorielle en sa présence et de faire un vrai travail d’interview !

Le groupe avait bien préparé en amont et les questions ont fusé tout au long d’une émission qui restera sans aucun doute pour eux La Rencontre, un bel échange spontané avec un auteur charismatique, mais aussi très prolifique quand il s’est agi d’expliquer sa démarche et l’histoire de ses aïeux, de sa famille et si bien évidemment il ne l’a pas vécu, il raconte comment il a pu se procurer de nombreux documents historiques et vérifiés aux archives et au mémorial de la Shoah et des témoignages pour répondre à des questions simples, pour suivre sa famille et sa vie, qui est d’ailleurs passée par l’Aveyron… avec un message double, le premier familial et intime pour mieux se connaître et comprendre d’où on vient et le deuxième est universel : le pire et le meilleur de l’humanité : d’un côté la haine et de l’autre ceux qui ont sauvé des vies "car la haine est une faute morale qu’il faut combattre pour ne pas refaire balbutier l’histoire…".

D’autres questions étaient plus techniques sur le choix d’un livre graphique, un récit dessiné mais pas que, le choix du noir et blanc avec quelques touches de jaune (symbole de l’Étoile, mais détourné dans le livre, pour mettre en avant des moments plus joyeux), le choix de sept chapitres chronologiques de 1910 à 2023 ("Idéal", "Inconnu", "Foi", "Vabre", "Libération", "Énigme" et "Fatalité"), etc.

Une heure d’interview qui est passée beaucoup trop vite et qui s’est terminée par la dédicace de son livre que Simon a offert aux collégiens, en reconnaissant que pour ce projet " Il y a eu de belles émotions, des rencontres incroyables, des gens bienveillants et des échanges merveilleux, qui se poursuivent avec ces moments de partage avec les collégiens aujourd’hui, ou avec mes séances de dédicaces…".

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

895000 €

Secteur prisé aux portes de Rodez - Venez découvrir cette maison de plus de[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?