Le centre historique d'un des plus beaux villages de France a failli disparaître dans un incendie ce week-end

  • Les pompiers ont bataillé toute la nuit contre les flammes.
    Les pompiers ont bataillé toute la nuit contre les flammes. Facebook - Les pompiers du Lot
Publié le , mis à jour

Les flammes auraient pu se propager à une dizaine de bâtiments du centre historique de Martel, dans la nuit de samedi à dimanche, sans l'héroïsme des pompiers venus de tout le département.

Dans la nuit de samedi 25 à dimanche 26 novembre 2023, aux alentours de minuit, les pompiers ont fait face à un incendie incontrôlable dans le centre-ville historique de Martel, dans le Lot. Le violent incendie semblait être parti des combles d'un des bâtiments et se propageait rapidement aux immeubles voisins.

Les secours ont opéré malgré "l'étroitesse des ruelles" et ont déployé six lances au plus fort de l'intervention. Cette bataille de longue haleine a duré toute la nuit et au matin, à l'issue de laquelle les pompiers du Lot peuvent dire que "le patrimoine de Martel, classé parmi les plus beaux villages de France, a été préservé". Sans tous ces efforts, une dizaine d'immeubles auraient pu être ravagés par les flammes.

Un incroyable dispositif

En comptant les équipes de relève, 85 sapeurs-pompiers ont été mobilisés, en provenance des centres d'incendie et de secours de tout le département : Bretenoux, Cahors, Catus, Figeac, Gourdon, Gramat, Martel, Saint-Céré, Souillac, Varac-Bétaille, les Quatre Routes.

Des renforts sont venus de Corrèze (Meyssac et Brive-la-Gaillarde) et de Dordogne avec les spécialistes en risque bâtimentaire. Ces derniers avaient un rôle primordial en raison du risque d'effondrement des structures : "leur expertise a permis de valider la zone d'exclusion mise en œuvre afin d'assurer la sécurité des personnels engagés".

Cette intervention a également été rendue possible grâce à l'équipe "drone" des pompiers du Lot. "L’appareil équipé caméra thermique l’appareil a été employé par le commandant des opérations de secours pour définir la stratégie opérationnelle".

Le sinistre n'a pas fait de blessé

Nos confrères de La Dépêche du Midi rapportent que quatre bâtiments ont été endommagés par les flammes, "sans toutefois être entièrement ravagés" ont confié les pompiers du Lot. Le sinistre n'a fait aucun blessé.

Deux personnes ont dû être relogées, et un restaurant qui jouxte l'un des bâtiments en proie aux flammes se retrouve au chômage technique.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Poemessager Il y a 3 mois Le 29/11/2023 à 11:09

Aucune victime ? Juste les deux chiens d'un locataire mais tout le monde s'en fout le bar et les beaux immeubles semblent plus importants