Ski : Brameloup et Laguiole espèrent ouvrir pour les fêtes de Noël

  • A Brameloup et Laguiole, les premières neiges tombées il y a peu, font espérer une bonne saison.
    A Brameloup et Laguiole, les premières neiges tombées il y a peu, font espérer une bonne saison. Archives CP
  • Frédéric Alazard, employé de la station, et Frédéric Amrhein, le directeur, sont «sur le qui-vive» à Laguiole.
    Frédéric Alazard, employé de la station, et Frédéric Amrhein, le directeur, sont «sur le qui-vive» à Laguiole. Olivier Courtil
Publié le , mis à jour

Stations. Avant l'ouverture espérée pour les fêtes de Noël, Laguiole et Brameloup ont définitivement clôturé la mise en conformité de leurs installations. Avec les premiers flocons la semaine dernière, l’espoir est de mise pour réaliser une bonne saison.

Le dernier téléski confronté à la mise en conformité, celui de la Croix du Pal à Laguiole, est opérationnel. Il fut l’un des chantiers menés cette année par Frédéric Amrhein, à la tête de la station. "L’autre téléski, aussi situé à la Croix du Pal, qui faisait doublon et à l’arrêt depuis 3 ans, a été démonté".

Avec des installations reparties pour 30 ans, tout est donc prêt pour une nouvelle saison de ski. Les équipements sont identiques et les équipes restent les mêmes sur le plateau de l’Aubrac."Les gens sont fidèles car il y a une bonne ambiance, on s’entraide." Et avec les premières neiges tombées en fin de semaine dernière, "on est sur le qui-vive, dans la dernière ligne droite", dit, toujours enthousiaste à l’orée d’une nouvelle saison, Frédéric Amrhein, qui peut s’appuyer sur 13 personnes dont deux en billetterie et quatre secouristes.

Ouvrir pour les fêtes de Noël

"C’est de bon augure", ajoute Christian Bichwiller à Brameloup dont l’équipe a notamment changé un câble d’un téléski et arrangé la piste de luge. D’autant que l’objectif, comme le rappelle ce dernier, reste "d’ouvrir pour les fêtes de Noël". Si l’an dernier, Brameloup avait pu ouvrir un week-end fin novembre, c’était un peu la cerise sur le gâteau. "Les gens sont toujours en demande quand vient Noël, cela nous surprend toujours agréablement. Quand on ouvre à Noël, ça marche. En avril, les gens sont passés à autre chose", analyse Frédéric Amrhein. Il faut dire aussi que l’an dernier, l’hiver fut long, très long, trop long, gris et froid…

Une nouvelle saison, sans changement profond donc, sans investissement - année électorale oblige - même si Vincent Alazard, maire de Laguiole, rappelle que 545 000€ et 273 000€ ont été dépensés respectivement à Laguiole et Brameloup ces quatre dernières années (dont 50% d’aides de l’État et du Département) pour remettre les installations sur les bons rails.

Le bémol de l'immobilier 

La commission sécurité doit passer le 4 décembre mais tout est fin prêt pour attirer les skieurs avec un public familial toujours attendu de pied ferme. Seul bémol, la vétusté des bâtiments. "Certains commerçants souhaitent partir à la retraite mais leurs tarifs sont élevés pour le secteur et cela empêche les jeunes de s’installer."

Une relève délicate à assumer et qui là, ne peut s’appuyer sur une mise en conformité obligatoire pour faire avancer les moyens et les mentalités. Reste que l’on ne va pas faire la fine bouche, l’Aveyron propose deux stations familiales qui permettent aux enfants de se jeter le nez entre deux bâtons pour découvrir les joies de la glisse, et ça, c’est un atout (financier entre autres) bien agréable

Olivier Courtil
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Laguiole

128000 €

MAISON DE VILLAGE AVEC JOLI JARDIN CLOS, TOTAL PARCELLE  218M2 REZ-DE-CHAUS[...]

36300 €

Situé au bas des pistes de ski de LAGUIOLE, appartement de Type 2 avec balc[...]

99750 €

Dans un petit hameau, a une 10 aine de minutes de Laguiole, commune de Mont[...]

Toutes les annonces immobilières de Laguiole
Réagir