Jérent : "plus Aveyronnais que jamais"

  • L'épéiste Daniel Jérent avoue son «rêve olympique» en pensant à Rio-2016.
    L'épéiste Daniel Jérent avoue son «rêve olympique» en pensant à Rio-2016. AFP
Publié le , mis à jour

Entretien. Elu sportif aveyronnais de l'année, l'épéiste Daniel Jérent revient sur son année incroyable et se projette sur celle à venir. Sans oublier les JO-2016 qui le font rêver.

Elu sportif aveyronnais de l'année, l'épéiste Daniel Jérent revient sur son année incroyable et se projette sur celle à venir. Il n'oublie pas non plus les JO de 2016 à Rio, qui le font rêver.

Comment avez-vous réagi à cette distinction attribuée par les lecteurs et internautes de Centre Presse ?

C’est bien, ça fait plaisir. Depuis 2 ans et demi que je suis à Rodez, avec le maître Bruno Gares, ça se passe bien. Je me sens plus fort. Le club (l’Era), qui a aussi été distingué, et moi, on se sent aimé.

Avec Valérian Sauveplane, né à Montpellier, vous étiez un des deux «non Aveyronnais» de la liste des nominés (Daniel Jérent est Antillais). Mais vous sentez-vous lié à l’Aveyron?

Oui, je suis plus Aveyronnais que jamais! Je reviens souvent à Rodez, au moins une ou deux fois par mois. Que ce soit chez Bruno (Gares) ou pour passer le permis (rires). J’aimerais être là plus souvent mais je passe du temps à Paris, à l’Insep.

Avez-vous incité vos amis, votre famille à voter ?

Bien sûr! Dès que Bruno m’a informé de cette élection, je l’ai «partagé» à ma famille, mes amis et même à des escrimeurs de l’Insep.

Même si cette récompense n’est pas à la hauteur des titres que vous avez glanés cette saison, avez-vous le sentiment qu’elle vient ponctuer une année incroyable?

Pour moi, ça a de la valeur. Conquérir sa région, c’est déjà un beau début! Cette année, les victoires m’ont donné envie de goûter encore à cette sensation. Je l’avais déjà dit, c’est comme une drogue. Mais ma force, c’est de me dire: "Voilà, je l’ai fait mais maintenant, je repars de zéro". Pour moi, j’ai encore tout à prouver même si je sais que j’ai quand même accompli une année de dingue avec notamment cette place de vice-champion d’Europe individuel.

Les regards sur vous ont-ils changé ?

Oui, je le ressens un peu et ça me fait plaisir. Mais ça ne me met pas de pression supplémentaire tout simplement car mon état d’esprit est toujours le même. Signer des autographes, je le fais avec plaisir et c’est une preuve que j’ai franchi un cap. Mais mes adversaires vont maintenant vouloir me démonter (sourire) Je vais être plus attendu. Il va falloir que je sois encore plus fort.

Justement, quelles sont vos ambitions pour 2014 ?

Être performant sur toutes les Coupes du monde pour pouvoir participer aux championnats du monde et d’Europe avec l’équipe de France. Et puis devenir l’un des 5 à 8 meilleurs épéistes mondiaux (actuellement, Daniel Jérent est 13e mondial, NDLR).

Et si on vous dit Rio ?

Euh, ça me dit tellement de choses... Je crois qu’il va y avoir des JO en 2016, non? (Rires) Non, sérieusement, pour moi, c’est le rêve olympique. Maintenant, la sélection n’a pas encore commencé mais je dois déjà montrer au staff tricolore que je dois y participer. Le travail, lui, a déjà commencé.

Peut-on espérer vous y voir avec la tunique ruthénoise sous celle bleu-blanc-rouge ?

Ce serait énorme! Si j’ai le public ruthénois et ma famille avec moi là-bas, ce sera encore mieux. Et, petit clin d’œil, si je vais à Rio, j’espère que Carole (femme de Bruno Gares) prendra l’avion pour me voir gagner (rires). 

Maxime Raynaud
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

458 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- T2 proche du centre ville e[...]

211 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE T1 en centre ville.Entrée, [...]

798 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCEEntrée avec placard, cuisine [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?