Vie commerçante

Pharmacie de Najac : il ne manque que le pharmacien...

  • Entre fermeture et réouverture, la situation juridique de la pharmacie de Najac risque de devenir un cas d’école.
    Entre fermeture et réouverture, la situation juridique de la pharmacie de Najac risque de devenir un cas d’école. P-J.C. / P-J.C.
Publié le / Modifié le S'abonner

Vie commerçante. Le tribunal administratif de Toulouse a récemment rendu un arrêt en faveur de la réouverture de la pharmacie de Najac. Toutes les conditions de reprise étant jugées recevables. Oui, mais à condition qu’il y ait un pharmacien…

La pharmacie de Najac peut-elle à nouveau accueillir des clients? Voilà une histoire qui aurait de quoi faire vendre de l’aspirine, tant elle fait mal à la tête des Najacois... Un nouvel épisode est intervenu récemment dans le feuilleton de la pharmacie de Najac.

Une affaire portée devant le ministère de la Santé

En 2010, le pharmacien najacois était parti s’installer en Seine-et-Marne, laissant les Najacois avec une officine close…"La raison invoquée à l’époque par le praticien était un manque de revenus", explique Raymond Rébellac, maire de Najac. Une attitude que n’a pas appréciée la mairie, qui, par la voix de son premier magistrat, a porté l’affaire devant le ministre de la Santé de l’époque, puis devant les ARS de Midi-Pyrénées et d’Ile-de-France. "Si le ministère de la Santé a refusé de répondre, les ARS des deux régions concernées n’ont pas été très loquaces non plus."

Une situation qui a contraint la cité aveyronnaise à porter l’affaire devant le tribunal administratif de Toulouse. Celui-ci vient de rendre récemment un arrêt qui rend caduc l’acte de transfert de la pharmacie de Najac vers Chauconin-Neufmontiers, ville d’Ile-de- France où l’ancien pharmacien najacois a rouvert une officine. "La loi de décembre 2007 qui régit les transferts d’officines dit que cela ne peut se faire au détriment des communes urbaines où la densité est très importante. Je ne vois pas comment on peut qualifier Najac de commune urbaine à forte densité", lâche le maire de Najac, sur un ton sarcastique. En substance, la pharmacie pourrait rouvrir, et avec son pharmacien. Le praticien a deux mois pour faire appel.

"Trois ou quatre candidatures potentielles à la reprise"

"Il faut s’attendre à un appel auprès de la cour d’appel de Bordeaux", déclare Raymond Rébellac. Un maire qui espère que les juges d’appel confirmeront la décision de première instance… "Il faut être clair dans cette histoire. Soit l’ARS nous autorise à pouvoir ouvrir une officine, soit le pharmacien revient. Mais là, je ne sais pas si la satisfaction de la population d’avoir une pharmacie qui rouvre sera aussi grande avec le même pharmacien", souligne-t-il.

Une situation qui a obligé le premier édile à réfléchir pour l’avenir. "Nous ne sommes pas restés les bras croisés. Nous avons pris les devants et d’ores et déjà, nous savons qu’il existe trois ou quatre candidatures potentielles à la reprise de la pharmacie", assure-t-il. "Quant au bassin de population de Najac et de ses environs, il peut largement pourvoir aux revenus d’une pharmacie", conclut le maire. Épisodes à suivre…

P-J.C.
Voir les commentaires
L'immobilier à Najac

234000 €

Maison ancienne rénovée dans un village populaire avec toutes commodités y [...]

357000 €

Au coeur du village de Najac, Charme et caractère sont omniprésents dans ce[...]

55000 €

En exclusivité , Home patrimoine immobilier vous propose une Maison mitoyen[...]

Toutes les annonces immobilières de Najac
Réagir