Rodez : Du street art consacré à Pierre Soulages

  • Rodez : Du street art consacré à Pierre Soulages
    Rodez : Du street art consacré à Pierre Soulages CP
  • Rodez : Du street art consacré à Pierre Soulages
    Rodez : Du street art consacré à Pierre Soulages CP
  • Rodez : Du street art consacré à Pierre Soulages
    Rodez : Du street art consacré à Pierre Soulages CP
  • Rodez : Du street art consacré à Pierre Soulages
    Rodez : Du street art consacré à Pierre Soulages CP
  • Rodez : Du street art consacré à Pierre Soulages
    Rodez : Du street art consacré à Pierre Soulages CP
  • Rodez : Du street art consacré à Pierre Soulages
    Rodez : Du street art consacré à Pierre Soulages CP
Publié le , mis à jour

Art. Les jeunes Amis du musée ont inauguré à Rodez, une exposition temporaire originale. Dans le style street art, des affiches jalonnent la rue Combarel, où le peintre Pierre Soulages a vu le jour.

La commission Jeunes amis de l’association des Amis du musée Soulages a créé l’événement artistique à Rodez, avant l’inauguration du musée vendredi 30 mai.

Ce sont quelque 700 élèves du lycée Foch et des collèges publics de Pont-de-Salars et Sévérac-le-Château qui ont travaillé sur une exposition éphémère, dans le style street art, toute dédiée à Pierre Soulages. « Tout commence à Combarel...» (le nom de l’exposition) débute aux Archives départementales où l’association a fait installer un QR code. Une fois flashé, celui-ci renvoie sur le site internet de Pierre Soulages.

D’autres QR codes sont installés à travers la ville, notamment au musée Fenaille et au lycée Foch. C’est une idée particulièrement originale et digne des grandes métropoles pour découvrir la vie et l’œuvre du grand peintre. Pour les réfractaires au téléphone intelligent et aux nouvelles technologies, les lycéens de Foch présentent une série d’affiches à travers Rodez et surtout rue Combarel, où Pierre Soulages est né en 1919.

"Dans cette exposition, on trouve des visuels retravaillés et des autoportraits d’élèves en situation. C’est une façon de mettre en parallèle la vie du jeune Soulages et celle des jeunes d’aujourd’hui, de faire le lien entre hier et aujourd’hui", a expliqué Yolande Cruchaudet, professeur d’arts plastiques à Foch et coordinatrice de cette exposition.

Un travail pédagogique qui vaut vraiment le détour et qui a satisfait au plus haut point les partenaires de cette opération : la Ville (qui a versé 2 000 € dans le cadre des Ateliers d’agitation créative de Rodez), mais également le conseil général, la Région et, bien sûr, les Amis du musée, à l’initiative du projet. Les élèves ont également reçu les félicitations de Benoît Decron, conservateur du musée Soulages.

L’exposition est à voir jusqu’au 30 juin, si le vent ou des personnes mal intentionnées ne l’ont pas détruite avant.

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

615 €

RODEZ CENTRE VILLE : Coup de coeur pour cet appartement de type 3 entièreme[...]

252 €

Coquet studio mansardé avec poutres apparentes, refait à neuf avec kitchene[...]

430 €

Dans un quartier proche de la gare et de toutes commodités, venez découvrir[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir