Drogue au volant : l'Aveyron veut réagir

  • Tous les corps de la sécurité aveyronnaise sont sur le pont jusqu’à samedi.
    Tous les corps de la sécurité aveyronnaise sont sur le pont jusqu’à samedi. José A. Torres
Publié le , mis à jour

Rencontres de sécurité. Jusqu’à samedi, de nombreuses actions sont programmées aux quatre coins du département. Objectif : rapprocher les acteurs de la sécurité de la population.

Tout ce que le département de l’Aveyron compte comme acteurs de la sécurité sera sur le pont, jusqu’à samedi, à l’occasion des désormais traditionnelles Rencontres de la sécurité. Un rendez-vous piloté par le ministère de l’Intérieur qui trouve un écho important en Aveyron.

«Susciter des vocations»

Policiers, gendarmes, pompiers, armées ou association œuvrant pour la sécurité civile vont se déployer aux quatre coins du département pour répondre à l’objectif fixé par cette opération : «Favoriser le dialogue entre les acteurs de la sécurité et la population», tel que le rappele, Rémy Ménassi, directeur des services du cabinet du préfet de l’Aveyron. Il sera également question de «sensibilisation», mais aussi pourquoi pas, de «susciter des vocations», tel que l’ont souhaité les représentants des services de sécurité, à l’heure de détailler le menu de l’opération disponible sur le site internet dédié.

Conduite sous stupéfiants : une hausse inquiétante

Il sera évidemment beaucoup question des conduites addictives, au cours de ces trois jours. Il faut dire que le sujet inquiète particulièrement les acteurs de la sécurité et l’Aveyron n’échappe pas à la règle. Ainsi, si Noël Torrès, directeur départemental de la sécurité publique (DDSP), note un léger tassement pour ce qui concerne les conduites délictueuses sous l’emprise de l’alcool alors que les conduites sous stupéfiants explosent.

«C’est exponentiel !», lâche même le patron des policiers aveyronnais. Même sentiment pour le colonel de gendarmerie Frédéric LeMeur, qui note pour sa part «une évolution à la hausse» de ce phénomène. En Aveyron, ce sont 216 conduites sous l’emprise de produits stupéfiants qui ont été relevées au cours des huit premiers mois de l’année 2015.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?