Au moulin de Castel, les projets sont bien huilés

  • [LEG]L’année dernière,
les façades
ont été restaurées par les bénévoles eux-mêmes, bien aidés financièrement par la mairie, propriétaire
des lieux depuis 1992. D’autres travaux pourraient être réalisées dans les mois à venir.
    [LEG]L’année dernière, les façades ont été restaurées par les bénévoles eux-mêmes, bien aidés financièrement par la mairie, propriétaire des lieux depuis 1992. D’autres travaux pourraient être réalisées dans les mois à venir. Centre Presse
Publié le , mis à jour

À La Rouquette, l’association, chargée de la restauration et de l’animation, a insufflé une nouvelle dynamique au site.

Le moulin de Castel de La Rouquette n’est pas encore la destination prisée des touristes, mais l’association éponyme en charge de sa restauration et de son animation ne compte pas ses heures pour faire du site un élément presque incontournable du patrimoine Villefranchois.

D’ailleurs, depuis l’année dernière, les bénévoles, articulés autour de leur président Bernard Bousquet, ont insufflé ainsi une nouvelle dynamique à la structure, après quelques années de somnolence. Ils se sont d’ailleurs retroussé les manches pour donner aux quatre façades du bâtiment une seconde jeunesse, bien aidés en cela par le soutien financier de la mairie, propriétaire des lieux depuis 1992.

«Il fallait un élément déclencheur, explique le trésorier Adrien Delteil. Bernard Bousquet a joué à merveille ce rôle-là. Nous n’étions pas nombreux et peut-être vieillissants sur les échafaudages mais le résultat est là.» Dans la foulée, le président a même lancé la première journée du moulin avec des jeux d’autrefois qui ont drainé de nombreux curieux.

«Le bilan a été positif et bien au-delà de nos espérances, note Bernard Bousquet. Nous allons donc la pérenniser, tout en l’améliorant. Ce qui nous permettrait de constituer une trésorerie car si le mécanisme du moulin venait à se casser, nous n’avons plus les compétences au sein de l’association pour le réparer. Et faire venir un spécialiste coûte cher.»

L’association a également d’autres projets, notamment au niveau du bâtiment. «Nous avons quelques pistes de réflexion sur l’affectation des locaux comme une extension au rez-de-chaussée pour l’accueil, un écomusée... Nous souhaitons également améliorer notre communication, notamment en direction des écoles. L’année dernière, nous avons accueilli plus de 500 personnes, un chiffre en progression significative. Enfin, si nous pouvions fédérer pour attirer des jeunes, cela serait un plus pour l’avenir.»

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à La Rouquette

160000 €

Cette maison en pierre avec grangette attenante a été rénovée dans un style[...]

72000 €

Ces deux maisons reliées entre elles sont situées dans un petit village à s[...]

115000 €

Maison de village en pierres entièrement restaurée comprenant 3 chambres do[...]

Toutes les annonces immobilières de La Rouquette
Réagir