Cuvée présidentielle pour cette 82e Saint-Bourrou

  • Jean-Luc Calmelly, Jean-Philippe Sadoul, le frère Jean-Marc d’Alès et Dominique Costes ont été intronisés.
    Jean-Luc Calmelly, Jean-Philippe Sadoul, le frère Jean-Marc d’Alès et Dominique Costes ont été intronisés.
  • Cuvée présidentielle pour cette 82e Saint-Bourrou
    Cuvée présidentielle pour cette 82e Saint-Bourrou
  • Cuvée présidentielle pour cette 82e Saint-Bourrou
    Cuvée présidentielle pour cette 82e Saint-Bourrou
  • Cuvée présidentielle pour cette 82e Saint-Bourrou
    Cuvée présidentielle pour cette 82e Saint-Bourrou
  • Cuvée présidentielle pour cette 82e Saint-Bourrou
    Cuvée présidentielle pour cette 82e Saint-Bourrou
  • Cuvée présidentielle pour cette 82e Saint-Bourrou
    Cuvée présidentielle pour cette 82e Saint-Bourrou
Publié le
Centre Presse

Il y a des années, comme cela, où la Saint-Bourrou a un petit goût « politique ». L’année étant présidentielle, l’échansonnerie s’est mise au diapason, et a elle aussi consacré ses présidents pour cette 82e édition.

Toutefois, lundi, à moins d’une semaine du premier tour des législatives, alors que l’on pouvait apercevoir quelques candidats de la première circonscription prendre un bon bain de foule, un verre de marcillac à la main, les organisateurs de cette fête ont pris garde au mélange des genres.

La Saint-Bourrou n’a pas d’étiquette. Pour les échansons, une seule couleur prédomine, le rouge violacé du mansois. Et la seule politique qui vaille à Cachefaix, dans le Vallon, après la messe en plein air à la chapelle de Foncourrieu, c’est celle qui veille à défendre le mansois et son territoire.

Jean-Luc Calmelly, nouveau président du comité départemental du tourisme, a été invité à rejoindre les vignerons, qui apportent leur pierre à l’édifice du développement touristique.

Jean-Philippe Sadoul, élu primaubois, également président du pôle d’équilibre territorial et rural, destiné à favoriser l’essor des entreprises du Vallon, a séduit l’échansonnerie. Dominique Costes, président de la CCI et amateur de bonne chère, avait une belle stature au moment des intronisations.

L’échansonnerie a également tourné son regard vers les frères prémontrés de Conques, dont on sait le fort attachement au Vallon. Et un personnage en particulier, le frère Jean-Marc d’Alès, curé de la paroisse Saint-Vincent du Vallon.

Et cette année, l’échansonnerie a souhaité mettre également à l’honneur trois fidèles ambassadeurs du territoire. Trois musiciens de l’Harmonie de Marcillac, un groupe musical qui vieillit bien, à savoir : Patrick Fustier, Philippe Sichi et Julien Brugié.

Une belle cuvée donc, que cette 82e édition menée de main de maître par Patrice Lemoux et Philippe Teulier. D’autant que plusieurs confréries, dont des nouvelles, ont répondu favorablement à l’invitation de l’échansonnerie de la Saint-Bourrou.

Mais à y regarder de plus près, au milieu de ces centaines de personnes venues fêter les nouveaux bourgeons, cette fête de la Saint-Bourrou a quand même une étiquette. Celle qui orne les bouteilles de la Saint-Bourrou et qui, pour cette année, est toute nouvelle. L’air est aussi au changement dans le Vallon.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?