Alexandre Geniez :<br />« Les sensations reviennent »

  • Alexandre Geniez :<br />« Les sensations reviennent »
    Alexandre Geniez :
    « Les sensations reviennent »
Publié le , mis à jour

Les sensations reviennent bien. J’ai effectué un stage de cinq jours dans les Alpes, à Auris-en-Oisan (Isère, NDLR), en juillet, où j’ai pu bien travailler, faire du dénivelé, des kilomètres et du rythme, ce qui était intéressant et encourageant pour la suite. J’ai ensuite disputé le Tour de Wallonie (du 22 au 26 juillet), pendant lequel il y a eu des jours où ça allait très bien et d’autres moins. Maintenant, il y a le Tour de l’Ain qui arrive (du 8 au 12 août), et il va être important d’être dans le match, surtout en vue de la Vuelta (du 19 août au 10 septembre).

Je pense que oui. Comme je l’ai dit, les sensations reviennent, même si ce n’est pas évident à cause des grosses chaleurs que l’on a actuellement. Je suis content de la préparation que j’ai effectuée depuis le début du mois de juillet et j’espère réaliser un bon Tour d’Espagne. Le plus intéressant pour moi se situera en fin d’épreuve et j’espère pouvoir saisir les opportunités quand elles se présenteront.

Ça n’a pas été évident. Quand ça ne dure que dix ou quinze jours, ça va, mais quand vous ne réussissez pas à être bien sur le vélo pendant plus de deux mois... Il y a eu du doute, de la remise en question, mais ça fait partie du sport. Dans ces moments-là, il faut s’accrocher, se dire que ce n’est que temporaire et qu’en étant sérieux et en s’entraînant, ça va vite revenir.

Oui, un peu, car la saison est déjà bien avancée et hormis février et le début du mois de mars, où j’étais vraiment en forme, j’ai connu une longue période sans pouvoir obtenir le moindre résultat. C’est pour ça que j’ai à cœur d’aller à la Vuelta pour faire quelque chose.

Centre Presse / Rui Dos Santos
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?