Aurore Méchain quitte Soulages pour les musées de Pau

  • Aurore Méchain a passé cinq ans au musée Soulages. JAT
    Aurore Méchain a passé cinq ans au musée Soulages. JAT
Publié le
Centre Presse / Rui Dos Santos

Un peu plus de cinq ans. C’est le temps qu’Aurore Méchain aura passé en Aveyron. Arrivée en septembre 2012, la directrice adjointe des musées de Rodez, en charge plus particulièrement du musée Soulages (édition, documentation, diffusion...) quitte vendredi son poste aux côtés de Benoît Decron pour prendre les rênes, le 8 janvier 2018, des musées de Pau : Beaux-Arts (vaste panorama de la création artistique européenne, depuis la fin du XVe siècle jusqu’à nos jours) et Bernadotte (installé dans la maison Balagué, fraîchement rénovée, bel exemple d’architecture béarnaise, avec tableaux, sculptures, objets et mobiliers d’époque).

Originaire de Saint-Jean-d’Angely, âgée de 35 ans, cette attachée de conservation a d’abord œuvré à Paris (musée Rodin, centre Georges-Pompidou) avant de rallier les terres aveyronnaises pour accompagner la mise en place de la phase opérationnelle de l’établissement culturel ruthénois inauguré le 30 mai 2014 par François Hollande.

Une feuille de route qui collait bien à sa philosophie : « Créer un projet pour un territoire, miser sur la proximité et donner de l’excellence au travail. »

Aurore Méchain n’était pas spécialement pressée de partir mais elle a plutôt « saisi une opportunité ». « J’étais très bien ici et la seule raison qui pouvait m’encourager à faire mes cartons était de prendre une direction, confirme l’intéressée. Disons que c’est une suite logique mais également un pari. Je vais pouvoir sortir de la monographie, au sein d’une structure de plus petite taille avec une quinzaine de salariés et davantage de proximité. »

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?