Aurillac : il tire sur son épouse avant de se donner la mort

  • Le collège La Ponétie est situé au 40 avenue du Général Leclerc, à Aurillac
    Le collège La Ponétie est situé au 40 avenue du Général Leclerc, à Aurillac
Publié le , mis à jour

Blessée par balle mercredi devant un collège d’Aurillac (Cantal), une assistante d’éducation de 39 ans, est décédée dans la nuit. Hospitalisée dans un état d’urgence absolu, la victime est décédée dans la nuit au centre hospitalier d’Aurillac. Elle avait reçu deux tirs de son mari, dont elle était séparée. Ce dernier, âgé de 46 ans, s’était ensuite donné la mort à l’aide d’un fusil de chasse. «Après une brève conversation», le mari aurait tiré à deux reprises sur sa conjointe, avant de «retourner l’arme contre lui», avait alors expliqué le procureur de la République d’Aurillac, Olivier Clémençon, dans un communiqué. Le couple, séparé depuis presque un an, avait quatre enfants. Une cellule psychologique a été mise en place dès mercredi après-midi au collège La Ponétie et du personnel médical est présent jeudi pour soutenir les élèves et les personnels d’encadrement.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?