Culture et Loisirs

« Village préféré des Français » : La Couvertoirade connaît enfin ses adversaires

  • La Couvertoirade
    La Couvertoirade
S'abonner Mis à jour le -- partages
L’élection du « Village préféré des Français », dans laquelle la cité templière de La Couvertoirade est en lice, aura lieu le 12 juin

On connaît désormais la date. C’est le 12 juin prochain que La Couvertoirade saura si elle est le village préféré des Français. C’est en effet ce jour-là que sera diffusée l’émission de télévision sur France 2, présentée par Stéphane Bern. La cité templière aura le privilège de représenter la région Occitanie. Le tournage a eu lieu sur place à la fin du mois de mars, en présence du célèbre animateur.

La Couvertoirade, village installé sur le plateau du Larzac, sera en concurrence avec treize autres communes, représentant chacune une région de France métropolitaine plus un pour l’Outre-Mer. Au fil des tournages, on connaît désormais la liste quasiment entière.

La Couvertoirade, devra battre Mirmande (Drôme - Auvergne-Rhône-Alpes), Semur-en-Brionnais (Saône-et-Loire Bourgogne-Franche-Comté), Yèvre-le-Châtel (Loiret - Centre-Val de Loire), Patrimonio (Haute-Corse - Corse), Mittelbergheim (Bas-Rhin - Grand Est), Cassel (Nord - Hauts-de-France), Janvry (Essonne - Île-de-France), Monpazier (Dordogne - Nouvelle-Aquitaine), Le Mont-Saint-Michel (Manche - Normandie), Asnières-sur-Vègre (Sarthe - Pays de la Loire), Roussillon Vaucluse Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il manque encore le village de Bretagne et celui de l’Outre-Mer, qui n’ont pas été dévoilés.

Le tournage de la séquence qui sera diffusée a eu lieu en mars.
Le tournage de la séquence qui sera diffusée a eu lieu en mars. - ML

Comme chaque année, le vainqueur sera déterminé par le vote du public, qui devra voter par SMS, le soir de l’émission. Saint-Cirq-Lapopie (Lot, 2012) et Cordes-sur-Ciel (Tarn, 2014) avaient permis à l’ancienne région Midi-Pyrénées de remporter le format à deux reprises par le passé. Cette élection est un gros enjeu pour le territoire, puisque les précédents vainqueurs ont vu, lors de la saison touristique qui a suivi leur élection, bondir la fréquentation de plus de 50 %.

L’ADT, la communauté de communes, et les élus du village doivent d’ailleurs se voir, dans les prochains jours, pour établir une stratégie afin de communiquer au mieux sur l’élection. Pour l’emporter, il faudra créer un élan populaire, bien au-delà de l’Aveyron. Les régions comme Le Grand Est et la Bretagne arrivent traditionnellement à mobiliser fortement le public autour d’elles. Et la présence, cette année, du Mont-Saint-Michel dans le casting, très populaire dans le cœur des Français, rend les choses encore plus compliquées.

À lire aussi
Réagir