Commune nouvelle

Entre La Cavalerie et l’Hospitalet, c’est déjà le divorce

  • Les discussions pour un rapprochement  avaient repris au printemps.
    Les discussions pour un rapprochement avaient repris au printemps.
Publié le / Modifié le S'abonner

Les deux communes ont annoncé qu’elles ne fusionneront pas.

Il y a quelques semaines, les maires de L’Hospitalet-du-Larzac et de La Cavalerie avaient annoncé leur intention de discuter en vue de la création prochaine d’une commune nouvelle. En cette fin de semaine, François Rodriguez et Jean-Jacques Lassarade ont publié un communiqué mettant fin à ces discussions. " Travaillant depuis quelques mois sur un projet de commune nouvelle, les communes ont cessé cette semaine leurs études sur le sujet, à l’initiative du maire de La Cavalerie, François Rodriguez. "

"On parle d’un projet de territoire commun"

Suivant l’avis de sa majorité municipale, opposée au projet, le maire de La Cavalerie, qui défendait l’idée depuis plusieurs mois, a donc choisi de faire machine arrière.

L’idée d’une fusion entre les deux communes ne date pas d’hier. Avant l’arrivée de la Légion étrangère, en 2016, La Cavalerie et L’Hospitalet avaient déjà échangé une première fois sur le sujet. Mais avaient décidé d’attendre pour gérer l’urgence d’accueillir dans de bonnes conditions l’afflux de militaires.

François Rodriguez et Jean-Jacques Lassarade ont repris le travail au printemps. " Pour moi, on ne peut faire de plus grandes choses qu’à plusieurs, expliquait alors l’édile de L’Hospitalet. Cela se justifie par la baisse des dotations de l’État, les compétences qui échappent aux communes et les contraintes réglementaires toujours plus fortes. "

A l’époque, le maire de l’Hospitalet y voyait un intérêt pour mutualiser des services à la population. " Même si deux pauvres ne font pas un riche, la mise en commun des moyens humains, matériels et financiers, ouvre de nouvelles perspectives, assurait-il. On parle d’un projet de territoire commun, de bassin de vie, sachant que L’Hospitalet-du-Larzac se tourne déjà au quotidien vers La Cavalerie. Pour mes administrés, c’est l’opportunité d’avoir des services de meilleure qualité et une équipe communale renforcée. "

Des conseillers surpris par la rapidité du processus

Ce coup d’arrêt ressemble à un coup dur pour la plus petite des deux communes, qui a été refoulée, après elle-même avoir écarté, quelques mois plus tôt, un rapprochement avec Nant, La Roque, La Couvertoirade et Sauclières.

Hors micro, les conseillers municipaux de La Cavalerie expliquent avoir été echaudés par la rapidité du processus, voulue par les deux maires. Ils s’inquiétaient aussi de ne pas voir la population consultée.

Ce coup d’arrêt va-t-il relancer un rapprochement potentiel entre La Cavalerie et Millau ? Non, si l’on en croit le communiqué signé par François Rodriguez. " Une éventuelle création de commune nouvelle ne pourrait voir le jour qu’après la prochaine échéance municipale de 2020, si les conseils municipaux nouvellement élus expriment alors une volonté commune. " Affaire à suivre, donc.

 

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à La Cavalerie

30000 €

Beau terrain plat de 390 m2 viabilisé.  Retrouvez toutes les annonces immob[...]

414 €

A louer appartement sur l'axe Millau-Montpellier, non loin de l'échangeur 4[...]

98000 €

Exceptionnel emplacement pour ce local à vendre d'une superficie d'envir[...]

Toutes les annonces immobilières de La Cavalerie
Réagir