Le temps des moissons est revenu

  • Le temps des moissons est revenu
    Le temps des moissons est revenu
Publié le

Les champs semés en blé ont viré au jaune. Le début de juillet est là, le temps des moissons aussi sur la commune de Brousse-le-Château. La campagne, après un printemps trop pluvieux, depuis quelques semaines s’anime et connaît le va-et-vient incessant des machines agricoles. Les secondes coupes de foin achevées, les moissons commencent. Depuis quelques jours, les moissonneuses batteuses, les tracteurs, les bennes, les remorques ont entamé leur ballet dans les champs d’orge principalement. Les journées sont très chargées. Il ne faut pas rater la récolte car celle-ci permet de nourrir surtout les troupeaux ovins toute l’année. La solidarité est de mise, c’est un moment fort dans le monde agricole. Le labeur consiste à récolter le grain quand il est arrivé à maturité.

Ce n est possible que si le taux d’humidité est faible, la paille sèche, l’épi se courbant vers les bas. Les moissonneuses, dans un nuage de poussière, avalent les épis craquants à souhait avant de recracher au sol la paille et engranger dans la trémie les grains fraîchement battus. Il ne leur reste plus qu’à les régurgiter dans les bennes. Puis l’orge est entreposé dans des silos où il est minutieusement contrôlé pour éviter un échauffement. Ensuite, les presses entrent en action pour embotter la paille servant de litière aux animaux. Dans notre région, rares sont les paysans possédant une moissonneuse, ce sont surtout des entreprises agricoles qui sont sollicitées. Une très grande majorité d’agriculteurs de la commune ont fait appel au jeune successeur de l’entreprise Cazottes de Réquista, Kévin Pagés de Linas.

Cette année, la récolte de grain, de paille est mitigée due aux mauvaises conditions météo du printemps. Quand on aperçoit une moissonneuse en activité, il faut avoir une pensée pour toutes ces générations qui, durant des siècles, ont " trimé " au soleil de juillet afin d’avoir sur leur table l’aliment de base de notre civilisation : le pain‌

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?