Famille

Les 6 commandements pour les parents d’un jeune sportif

  • Les 6 commandements pour les parents d’un jeune sportif
    Les 6 commandements pour les parents d’un jeune sportif
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Votre enfant s’épanouit dans le sport et vous voyez déjà en lui une graine de champion. Votre rôle est primordial pour que votre petit s’épanouisse. Mais attention, ne lui mettez pas trop de pression. Voici quelques conseils pour l’accompagner au mieux.

Vous êtes son parent, pas son entraîneur. Laissez les critiques négatives à celui dont c’est le travail. Limitez-vous aux encouragements. Contrôlez vos émotions sur le bord du terrain. N’oubliez jamais que c’est votre comportement qui rendra la compétition bonne ou mauvaise pour votre enfant.

Avant d’être une compétition, le sport est avant tout un loisir. Acceptez que votre petit fasse des erreurs. Qu’il gagne ou qu’il perde, montrez-lui que vous êtes fier.

Dans le même ordre d’idée, apprenez-lui à gagner et à perdre. Cela signifie triompher humblement en respectant l’adversaire. Et s’il doit chuter, apprenez-lui à le faire sans honte ni colère. De votre côté, ne glorifiez pas excessivement la victoire et ne dramatisez pas la défaite.

Ne fixez pas des objectifs trop élevés en lui imposant des séances d’entraînement supplémentaire.

Ne culpabilisez pas votre enfant sur les efforts que vous faites pour lui. N’ajoutez pas de pression à celle du match en lui faisant prendre conscience à quel point vous vous investissez en temps et en argent pour lui.

Si ce n’est plus amusant, c’est que quelque chose ne va pas. Encore une fois, le sport est un divertissement. N’hésitez pas à le questionner. S’entend-il avec ses camarades ? Avec son entraîneur ? Un sport qui rend triste n’apporte rien de positif à un enfant. Ne le forcez pas à continuer s’il veut vraiment arrêter.

Destination Santé
Réagir