Fêtes et festivals

Une soirée de l’horreur endiablée pour les Lucois !

Abonnés
  • Les nombreux enfants du Clos Léon réunis avant de partir à la recherche de friandises.
    Les nombreux enfants du Clos Léon réunis avant de partir à la recherche de friandises.
  • Les mamans étaient venues également déguisées.
    Les mamans étaient venues également déguisées.
  • Les papas ont également rivalisé d’idées effrayantes !
    Les papas ont également rivalisé d’idées effrayantes !
Publié le / Modifié le S'abonner

Jeudi dernier à Luc, les habitants ont vécu une fin de journée agitée : "Des bonbons ou un sort ?".

Une phrase traduite du célèbre "trick or treat" américain, véritable "slogan" d’Halloween.

Telle était la menace proférée par de terribles créatures à l’encontre des villageois. En effet, à la tombée de la nuit, nombreuses étaient ces créatures étranges : petits monstres, vampires, sorcières, diablotins qui ont sillonné les rues de Luc à la recherche de friandises !

La récolte fut terrible. De nombreux kilos de bonbons ont été ramassés dans des paniers puis partagés. Certaines maisons notamment au Clos Léon, s’étaient même transformées en horribles châteaux hantés pour l’occasion assurant un maximum de frissons ! L’ambiance était d’enfer !

Attachés à cette tradition, les organisateurs et tous ces petits gentils monstres vous donnent d’ores et déjà rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle soirée de l’horreur.

Mais au Clos Léon, à Luc, la soirée d’Halloween est une véritable institution à laquelle tout le monde participe, du plus petit au plus grand. En effet tout le monde a joué le jeu et pas seulement les enfants. Les adultes sont aussi venus déguisés, rivalisant d’idées effrayantes, plongeant davantage dans l’ambiance d’Halloween. Le phénomène sociétal qui amène les adultes à adopter une coutume étrangère comme Halloween pour leurs enfants et pour eux-mêmes, est simplement révélateur d’un besoin d’amusement pour lequel on n’a pas trouvé d’autres moyens d’expression dans notre propre culture… Parce que se déguiser permet d’emprunter une sorte de jeu théâtral, de lâcher le tran-tran quotidien, de mettre de côté les tracas du moment… Juste redevenir insouciant et un peu fou comme des enfants qui ne se préoccupent de rien, si ce n’est de l’amusement du moment présent.

Bref, cela fait du bien ! L’ambiance était au rendez-vous et cette soirée a connu un véritable succès.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

399000 €

Dans un écrin de verdure de 8500 m², jolie maison de caractère d'environ 30[...]

450 €

LA PRIMAUBE : T2 dans une résidence calme et dans un cadre de verdure proch[...]

249000 €

Superbe villa évolutive d'environ 88 M² + 88m² a emménagé, réalisé par un c[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir