Hôpital de Decazeville : la CGT sépare le bon grain de l’ivraie

Abonnés
  • Stéphanie Ruiz, Maxime Gaillac, Marc Teulier, Pascal Mazet et Michaële Miami.
    Stéphanie Ruiz, Maxime Gaillac, Marc Teulier, Pascal Mazet et Michaële Miami. DDM - Bernard-Hugues Saint-Paul
Publié le

Le syndicat CGT a souhaité remettre les pendules à l’heure en réaffirmant sa vigilance.

Suite aux prises de position concernant l’hôpital de Decazeville du syndicat Force Ouvrière, puis des conseillers départementaux Hélian Cabrolier et Graziella Piérini, ainsi que de Pascal Mazet (secrétaire départemental CGT sur le vote des parlementaires concernant le budget de la santé ; et enfin de la réponse de la députée Anne Blanc, le syndicat CGT de l’hôpital de Decazeville a souhaité...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

101650 €

DECAZEVILLE - Immeuble d'habitation avec 2 appartements duplex de 65 m², pr[...]

164500 €

COMPROMIS EN COURS- Maison T6 ( 145 m2 habitables) trés bien entretenue ( t[...]

44000 €

COMPROMIS EN COURS Appartement T2 avec terrasse, cave et parking. Dans rési[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?