Eva Queen signe une collection de vêtements pour Jennyfer

  • La chanteuse Eva Queen signe une collection pour Don't Call Me Jennyfer.
    La chanteuse Eva Queen signe une collection pour Don't Call Me Jennyfer. FIFOU / FIFOU
  • La collection d'Eva Queen pour Don't Call Me Jennyfer sera disponible le 11 février prochain.
    La collection d'Eva Queen pour Don't Call Me Jennyfer sera disponible le 11 février prochain. FIFOU / FIFOU
Publié le / Mis à jour le S'abonner

(Relaxnews) - La marque Don't Call Me Jennyfer, anciennement appelée Jennyfer, a fait appel à la jeune chanteuse française Eva Queen pour imaginer une collection de prêt-à-porter et d'accessoires inspirée de son style personnel. Les créations d'inspiration streetwear seront disponibles dès le 11 février en boutiques et en ligne sur Jennyfer.com.

Après avoir fait confiance au sens créatif de Bilal Hassani en novembre dernier, la marque Don't Call Me Jennyfer se tourne vers une autre influenceuse française passionnée de musique, Eva Queen. A seulement 18 ans, la jeune femme est parvenue à se hisser dans le top 3 des ventes avec son album "Queen" sur lequel on peut notamment écouter un featuring avec Lartiste.

Suivie par plus d'1,5 million de personnes sur Instagram, Eva Queen ajoute une nouvelle corde à son arc en devenant co-créatrice pour Don't Call Me Jennyfer. La brune pétillante a travaillé avec l'équipe style de la marque pour imaginer une collection d'une trentaine de pièces à la fois féminines, chic, et urbaines.

Parmi les pièces phare, figurent des T-shirts et sweats à capuche oversize, des jupes effet satiné, un body entièrement recouvert de logos, un pantalon cargo, un jean mum, ou encore une pochette pour accessoiriser le tout. Dominée par la couleur lilas, teinte fétiche de la chanteuse, la collection se pare également de titres issus du premier album d'Eva Queen.

Il faudra attendre le 11 février prochain pour découvrir le fruit de cette collaboration, proposé en magasins et sur l'e-shop de la marque à des prix compris entre 9,99 euros et 39,99 euros.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir