L’Institut Pasteur isole le coronavirus et appelle aux dons

  • L’Institut Pasteur isole le coronavirus et appelle aux dons
    L’Institut Pasteur isole le coronavirus et appelle aux dons
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

Des chercheurs de l’Institut Pasteur sont sur tous les fronts. En quelques jours seulement, à partir d’échantillons prélevés sur les premiers malades français confirmés, ils ont séquencé puis isolé le nouveau coronavirus. Ils ont également lancé un appel aux dons pour financer leurs travaux.

Alors qu’en Chine continentale, les dernières 24 heures ont vu fortement s’accroître le nombre de personnes contaminées par le 2019-nCoV (plus de 2 100 nouveaux cas, soit désormais 17 200 personnes infectées), et de décès (56 supplémentaires, soit désormais 361 morts), les infectiologues et virologues du monde entier travaillent d’arrache-pied pour trouver des pistes de traitement.

En France, les chercheurs de l’Institut Pasteur sont en première ligne. Il y a quelques jours, ils sont parvenus à séquencer entièrement le génome viral du coronavirus, puis à l’isoler en culture cellulaire, dans des délais extrêmement rapides. Le virus 2019-nCoV est donc désormais disponible pour la recherche.

Un million d’euros

Les chercheurs se concentrent maintenant sur quatre grands domaines : la mise au point d’ « un test sérologique adapté pour le dépistage de l’infection en population » ; le développement de traitements spécifiques, impliquant le test de « molécules antivirales connues » ; la vaccination, « avec pour objectif de proposer un candidat-vaccin » ; et enfin la pathogénèse virale, soit la compréhension du « fonctionnement du virus, sa réplication et ses interactions avec la cellule et l’organisme hôte ».

Afin de mettre rapidement au point des outils de diagnostic, de prévention et de traitement pour lutter contre le nouveau coronavirus, la fondation privée a lancé un appel aux dons. « En première approche, on aimerait collecter un million d’euros », a précisé ce matin Christophe d’Enfert, directeur de l’unité biologie et pathogénicité fongiques de l’Institut, sur l’antenne de la radio RTL. Il a également précisé que l’Institut Pasteur « pourrait avoir un vaccin disponible dans au mieux 20 mois. »

A savoir : Si vous souhaitez participer au financement des travaux de l’Institut Pasteur sur le coronavirus, cliquez ici.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir