Football féminin : la nouvelle vie de Flavie Lemaître

Abonnés
  • Près de neuf mois après son dernier match (ci-dessus), Flavie Lemaître est revenue à Paul-Lignon le 1er février, lors de Rodez - PSG (0-6, 8e de finale de Coupe de France).
    Près de neuf mois après son dernier match (ci-dessus), Flavie Lemaître est revenue à Paul-Lignon le 1er février, lors de Rodez - PSG (0-6, 8e de finale de Coupe de France). Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le

L’ancienne buteuse emblématique des Rafettes, qui avait annoncé sa retraite en mai, réalise une belle épopée avec Druelle, en lice pour la montée en Régional 1 et qualifié pour les quarts de la Coupe d’Occitanie.
 

"Je devais rester à Toulouse au début. Pour mon institut de formation, c’était mon premier choix. En second, j’avais mis Rodez. Et je n’ai été prise qu’ici. » Onze ans plus tard, neuf saisons en D1 féminine et une en D2 dans la besace, Flavie Lemaître n’est plus au club du chef-lieu, mais toujours en ville, où elle a acheté son appartement. « à chaque déménagement, on perd des gens. Je ne voulais pas revivre ça, balaye de la main droite la Sarthoise, attablée à un bar jouxtant la cathédrale. Puis les Aveyronnais m’ont bien adoptée. On m’avait dit qu’ils étaient froids, mais ce sont des préjugés. »
C’est d’ailleurs son « entourage d’ici » qui lui a permis de digérer un dernier exercice et une sortie compliqués au Raf. « à Metz (le 24 avril), il fallait qu’on gagne pour se maintenir. On ouvre le score et je rate le penalty du 0-2. Au final, on perd 3-1. ça a été difficile pour moi (émue)… »

« Seulement pour le plaisir »

Le pire souvenir pour la fin, le meilleur au début et une nouvelle histoire de penalty décisif : « La première année, j’arrivais du Téfécé. à l’époque, on jouait à Vabre. On reçoit Muret et il nous faut un nul pour monter en première division. Amélie Fabries, notre gardienne, arrête un penalty au moment où on perd 0-1. J’égalise, puis ça finit au champagne dans les vestiaires (rires). » Ironie du destin, l’attaquante et le dernier rempart avaient prévu de se voir quelques heures après notre entretien… mais sans le champagne cette fois.
Ce n’est pas la seule ancienne coéquipière que Flavie Lemaître continue à côtoyer, puisqu’elle porte à nouveau le même maillot que les Julie Niphon, Sarah Combes ou encore Océane Savy… à Druelle. « C’est le bon niveau et l’ambiance qui m’ont amené là-bas. On vise le Régional 1 (la troisième division) et on vient de passer en poule d’accession, informe la Ruthénoise d’adoption. Après, je ne joue plus dans l’optique de performer, seulement pour le plaisir. » à tel point que mercredi, elle ne savait pas quel était le tour de Coupe d’Occitanie que son équipe allait disputer samedi (8e de finale remporté 3-2 contre Toulouse Métropole).
Mais elle avait « besoin de retrouver une vie normale. La saison dernière, j’étais encore responsable de l’école de foot de Rodez. Le boulot me plaisait, mais avec les enfants, les parents, les éducateurs, les entraînements et les matches à gérer, je faisais du 9 h - 21 h, travaillais tous les week-ends »…
à la rentrée, devant tant de liberté, la femme de 31 ans ne savait même plus comment occuper ses soirées et fins de semaine. Puis elle a redécouvert les repas improvisés entre amis, les soirées sans lendemain et… la danse de salon. « J’en fais au centre social du Monastère. étant donné que j’adore l’émission Danse avec les stars, une copine m’a inscrite au casting, se marre Flavie Lemaître. Mais comme je ne suis pas une star… »
Côté professionnel, celle qui a fait des études pour être professeure des écoles n’a pas voulu parler de son métier actuel. Simplement d’un projet éventuel : « J’ai mes diplômes d’entraîneure, donc il y a une possibilité pour que je coache une D2. Mais ce ne sera pas cette année. »
En mai, elle ne devait pas reprendre le foot…

Vincent Naël
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

315000 €

A découvrir en exclusivité ! Pour commencer faisons la liste des atouts qui[...]

400 €

SECTEUR BOURRAN : Appartement de type 1 bis composé d'une pièce à vivre ave[...]

324 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - Coeur de ville avec terras[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir