Les Toqués d'Oc de l’Aveyron ont passé une nuit dans les entrailles de Rungis

  • Les Toqués d’Oc ont fait une pause, lors de leur nuit à Rungis, chez Michel Gineston au « Veau qui tête »
    Les Toqués d’Oc ont fait une pause, lors de leur nuit à Rungis, chez Michel Gineston au « Veau qui tête » - Didier Venom
Publié le

Les chiffres donnent le vertige : 234 hectares de superficie, 9 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 18 millions de consommateurs, ou encore 1 200 entreprises implantées.

Profitant de leur séjour à Paris, cinq Toqués d’Oc ont découvert cette le marché international de Rungis, situé à 7 kilomètres de la capitale. Avant d’œuvrer, le lendemain, lors de la Journée de l’Aveyron au Salon de l’agriculture, Michel Santos, Cédric Gaston, Benjamin Bergès, François Arnaud et Nicolas Geniez ont ainsi passé une nuit dans les entrailles du plus grand marché d’Europe. Ils ont découvert plusieurs espaces : marée, volailles, porcs, légumes, triperie, avec une pause café au Veau qui tête, propriété de l’Aveyronnais Michel Gineston.

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?