Paris Fashion Week : une femme forte et nonchalante sur les podiums

  • Akris met en avant une femme pleine d'assurance et nonchalante, un brin romantique, qui s'exhibe dans des vêtements élégants et confortables ornés d'imprimés graphiques. Paris, le 2 mars 2020. Akris met en avant une femme pleine d'assurance et nonchalante, un brin romantique, qui s'exhibe dans des vêtements élégants et confortables ornés d'imprimés graphiques. Paris, le 2 mars 2020.
    Akris met en avant une femme pleine d'assurance et nonchalante, un brin romantique, qui s'exhibe dans des vêtements élégants et confortables ornés d'imprimés graphiques. Paris, le 2 mars 2020. Anne-Christine POUJOULAT / AFP
  • Akris livre une interprétation moderne du béret, revisité en casquette, qui domine cette nouvelle collection. Paris, le 2 mars 2020.
    Akris livre une interprétation moderne du béret, revisité en casquette, qui domine cette nouvelle collection. Paris, le 2 mars 2020. Anne-Christine POUJOULAT / AFP
  • Les inspirations sont multiples chez Alexander McQueen, mais la femme apparaît puissante et indépendante. Le chic est à l'honneur avec une palette dominée par le rouge, le noir, et le blanc, et des motifs géométriques. Paris, le 2 mars 2020. Les inspirations sont multiples chez Alexander McQueen, mais la femme apparaît puissante et indépendante. Le chic est à l'honneur avec une palette dominée par le rouge, le noir, et le blanc, et des motifs géométriques. Paris, le 2 mars 2020.
    Les inspirations sont multiples chez Alexander McQueen, mais la femme apparaît puissante et indépendante. Le chic est à l'honneur avec une palette dominée par le rouge, le noir, et le blanc, et des motifs géométriques. Paris, le 2 mars 2020. FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Côté bijoux, Alexander McQueen mise sur l'accumulation et la superposition avec des colliers et des boucles d'oreilles en forme de coeurs. Paris, le 2 mars 2020.
    Côté bijoux, Alexander McQueen mise sur l'accumulation et la superposition avec des colliers et des boucles d'oreilles en forme de coeurs. Paris, le 2 mars 2020. FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Stella McCartney signe une collection éco-friendly mêlant élégance et décontraction avec de jolis volumes et une allure affirmée. Paris, le 2 mars 2020. Stella McCartney signe une collection éco-friendly mêlant élégance et décontraction avec de jolis volumes et une allure affirmée. Paris, le 2 mars 2020.
    Stella McCartney signe une collection éco-friendly mêlant élégance et décontraction avec de jolis volumes et une allure affirmée. Paris, le 2 mars 2020. Anne-Christine POUJOULAT / AFP
  • Côté détails, Stella McCartney propose des broches et autres bijoux en forme d'animaux. Le final est d'ailleurs constitué de mannequins en costumes de vache, de lapin, ou de cheval. Paris, le 2 mars 2020.
    Côté détails, Stella McCartney propose des broches et autres bijoux en forme d'animaux. Le final est d'ailleurs constitué de mannequins en costumes de vache, de lapin, ou de cheval. Paris, le 2 mars 2020. Anne-Christine POUJOULAT / AFP
  • Les jeux de déconstruction/reconstruction sont légion chez Y/Project qui propose des lignes exagérées et graphiques réinterprétant les coupes de pièces emblématiques comme les jeans. Paris, le 2 mars 2020. Les jeux de déconstruction/reconstruction sont légion chez Y/Project qui propose des lignes exagérées et graphiques réinterprétant les coupes de pièces emblématiques comme les jeans. Paris, le 2 mars 2020.
    Les jeux de déconstruction/reconstruction sont légion chez Y/Project qui propose des lignes exagérées et graphiques réinterprétant les coupes de pièces emblématiques comme les jeans. Paris, le 2 mars 2020. FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Chez Y/Project, les chemises viennent se glisser dans l'encolure de certains vêtements. Paris, le 2 mars 2020.
    Chez Y/Project, les chemises viennent se glisser dans l'encolure de certains vêtements. Paris, le 2 mars 2020. FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • C'est une mode simple, épurée, sans chichi, qu'a présenté Giambattista Valli rendant hommage au style chic effortless de la Parisienne avec beaucoup de noir et de fleurs. Paris, le 2 mars 2020. C'est une mode simple, épurée, sans chichi, qu'a présenté Giambattista Valli rendant hommage au style chic effortless de la Parisienne avec beaucoup de noir et de fleurs. Paris, le 2 mars 2020.
    C'est une mode simple, épurée, sans chichi, qu'a présenté Giambattista Valli rendant hommage au style chic effortless de la Parisienne avec beaucoup de noir et de fleurs. Paris, le 2 mars 2020. Christophe ARCHAMBAULT / AFP
  • Les noeuds et les fleurs sont très présents chez Giambattista Valli qui orne même les chaussures des mannequins de ces détails chic et glamour. Paris, le 2 mars 2020.
    Les noeuds et les fleurs sont très présents chez Giambattista Valli qui orne même les chaussures des mannequins de ces détails chic et glamour. Paris, le 2 mars 2020. Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Publié le , mis à jour

(Relaxnews) - Avant-dernière journée de Fashion Week parisienne hier, lundi 2 mars, avec une femme toujours aussi indépendante, puissante, et nonchalante qui s'exhibe sur les podiums des plus grandes maisons. Stella McCartney, Akris, Alexander McQueen, Y/Project, et Giambattista Valli ont tout particulièrement marqué la journée réduite à seulement six shows en raison d'annulations liées à l'épidémie de coronavirus. Retour en images sur les temps forts de cette avant-dernière journée consacrée au prêt-à-porter automne-hiver 2020.


Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir