Aveyron : gendarmes et policiers ont verbalisé plus de 400 fois depuis le confinement

  • Un contrôle d'attestation par les gendarmes aveyronnais.
    Un contrôle d'attestation par les gendarmes aveyronnais. Centre Presse / J.A.T. / Centre Presse
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les forces de l'ordre du département accentuent un peu plus leur vigilance chaque jour. Et dénoncent toujours une minorité de citoyens qui tentent de contourner les règles. . 

Depuis mardi après-midi et le début des mesures strictes de confinement, policiers et gendarmes aveyronnais sont à pied d'œuvre. D'abord pour "faire de la pédagogie", désormais pour réprimer celles et ceux qui tentent de contourner les règles, pourtant largement diffusées à ce jour. 

Ainsi, les forces de gendarmerie, dans leurs zones d'action, ont dressé 243 contraventions depuis mardi 17 mars dont 113 pour la seule journée de dimanche. L'incivisme, dénoncé ce lundi 23 mars par la préfète Catherine de la Robertie, a été particulièrement remarqué ce week-end où nombre de gens n'ont pas voulu perdre leurs habitudes. "Nous avons ciblé nos efforts, par exemple, sur les lacs et cours d'eau pour faire respecter les règles... Trop de gens abusent et nous racontent des histoires", note ainsi le colonel Yann Fagard, commandant du groupement de gendarmerie de l'Aveyron (lire son interview complète dans l'édition de mardi 24 mars de Centre Presse)

La police n'est pas en reste avec 22 verbalisations pour la seule journée de mercredi 18 mars et 148 entre jeudi et ce lundi 23 mars."Il est clair que chaque jour un peu plus, on durcit le ton", confirme le commandant Lilian Kinach à l'état-major de la police nationale en Aveyron. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir