Années 2000, elle a tout d’une grande !

  • La Lyre lors du jumelage italien, à Coazze, en 2003.
    La Lyre lors du jumelage italien, à Coazze, en 2003.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

A cette période, la Lyre intègre des musiciens de haut niveau et fait preuve d’un esprit créatif sans pareil.

Les améliorations apportées depuis 1997 à l’école de musique s’avèrent payantes et, à partir de 2002, de nombreux élèves arrivent dans les rangs de la Lyre avec un très bon niveau. Sous l’impulsion de l’enseignant Gilles Montagnan, des ensembles de saxophones font la fierté de l’école de musique en donnant des récitals hors les murs et parfois dans le cadre des concerts de l’harmonie où en pupitre, les saxophonistes brillent de virtuosité au son de Glenn Miller et Pérez Prado.

Fratellid’Italia

Avec le maire Pierre Gadéa et le serment de jumelage de Coazze adopté le 29 juin 2002, c’est une coopération franco-italienne qui s’ouvre à la Lyre, avec un déplacement du 4 au 7 juillet 2003, à Coazze et sa région.

Les musiciens decazevillois donnent une série de représentations entrecoupées de visites, et des liens seront noués avec le groupe folklorique et l’harmonie municipale de Coazze.

Toujours plus grand

En 2004, le président de la Lyre, Christian Rayet, et son homologue Paul Pécheur, de la société musicale de Lannemezan, unissent, pour le meilleur, leurs deux harmonies. Plus de 70 musiciens conduits par Robert Valentie se déplacent à Decazeville les 3 et 4 avril lors d’un échange convivial qui sera rendu dans les Pyrénées les 26 et 27 juin. L’activité de la Lyre monte jusqu’à 40 prestations annuelles avec des concerts au haras national de Pompadour ou encore au cœur de la Découverte devant 10 000 personnes en introduction du festival international de feux d’artifice, une preuve de notoriété.

Opéra rock

Ce n’est pas tout, Loïc Randeynes nous remémore : "On doit l’esprit créatif de la Lyre à Patrice de Luycker, professeur d’éducation musicale au collège Paul-Ramadier, qui propose de célébrer le 25e anniversaire de Starmania (opéra rock composé par Michel Berger), mais aussi l’enregistrement de l’album ‘Chansons croisées’".

Près de 100 exécutants sont mobilisés avec deux chœurs, de nombreux solistes et la Lyre en grande formation avec section rythmique.

Après la salle Yves-Roques, à guichets fermés, le 21 mai 2005, la deuxième édition prévue le 12 novembre sur un programme remanié, affiche complet au Laminoir.

Deux vibrants succès !" La Lyre decazevilloise portait un costume XXL.

Didier Latapie
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

83750 €

Decazeville : Venez découvrir cette maison de type 3 fonctionnelle comprena[...]

44000 €

VENDS TERRAIN A DECAZEVILLE D'UNE SUPERFICIE D ENVIRON 2300M2 VUE DÉGAGÉE A[...]

81500 €

Immeuble de rapport en parfait état. Ce petit immeuble est composé de deux [...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir