Rodez : pas de temps mort pour la créatrice de bijoux Chantal Lalle

  • Pas de temps mort pour la créatrice de bijoux Chantal Lalle
    Pas de temps mort pour la créatrice de bijoux Chantal Lalle
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Où et comment confinez-vous ?

Je confine avec mon chat, Urane, qui a donné son nom à ma marque de bijoux, dans mon appartement du centre-ville de Rodez.

Dans quel état vivez-vous le confinement ?

J’ai la chance d’avoir toujours envie de faire quelque chose alors j’ai mis ce temps à profit, même si c’était un peu long et un peu triste. Je m’étais fixé des objectifs, j’ai continué à remplir mon agenda, je ne voulais pas avoir de temps mort dans ma vie. Je n’ai pas changé de rythme et je me suis toujours levé à la même heure.

Qu’aviez-vous initialement prévu de faire si vous n’aviez pas été confiné ?

De toute façon, j’aurais continué mes créations mais je n’ai rien vendu pendant ce temps de confinement puisque la boutique qui expose mes bijoux, écho’Aveyron, rue Corbières, était fermée. Le restaurant Bras, au Suquet, qui propose également mes bijoux, est, lui aussi toujours fermé. Et je n’ai reçu personne chez moi.

Quelles sont vos méthodes pour vous évader et comment occupez-vous vos journées ?

J’ai travaillé cinq à sept heures par jour dans mon atelier afin de créer de nouveaux prototypes pour la collection hiver. J’ai aussi terminé ma collection printemps-été même si la saison sera beaucoup plus courte. Et puis j’ai joué la fée du logis, j’ai beaucoup lu et j’ai terminé le livre que j’écris sur l’engagement de mon père à 17 ans pendant la Seconde Guerre mondiale. Et quand il faisait beau, je suis allée marcher sur le tour de ville et dans quelques rues pentues pour faire de l’exercice.

Quelle chanson ou quel morceau de musique conseilleriez-vous pour mettre du baume au cœur des Aveyronnais en ce moment ?

J’écoute beaucoup de jazz sur des stations de radio et aussi des airs d’opéra.

Un film à conseiller ?

Pas spécialement, je papillonne entre les films, les séries, les pièces de théâtre, Arte, les actualités sur BFM pour suivre l’évolution de la pandémie.

Frigo plein ou file d’attente devant un point de ravitaillement ?

Je fais mes courses pour la semaine dans les commerces du centre-ville.

Quelle est la première chose que vous ferez quand le confinement sera terminé ?

J’irai voir mes enfants et mes petits-enfants en Aveyron car le plus dur c’était d’être privée de la présence physique des gens que j’aime.

Propos recueillis par Marie-Christine Bessou
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

492 €

APPARTEMENT SITUE RUE VIEUSSENS PROCHE MULTIPLEX DANS RESIDENCE CALME ET EN[...]

219 €

Appartement de type 1 avec coin cuisine équipée Centre-ville et proche cath[...]

615 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un sas d'entrée (avec un dég[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir