Combien ça coûte ? : des masques oui, mais à quel prix ?

  • De nombreuses communes, départements et régions à travers toute la France distribuent gracieusement des masques à leurs habitants. C'est notamment le cas à Paris, Toulouse et Bordeaux.
    De nombreuses communes, départements et régions à travers toute la France distribuent gracieusement des masques à leurs habitants. C'est notamment le cas à Paris, Toulouse et Bordeaux. mahos / Istock.com / mahos / Istock.com
Publié le / Mis à jour le S'abonner

(Relaxnews) - Chaque semaine, ETX Studio analyse le coût d'un objet de votre quotidien. Aujourd'hui, le masque, dont le port est devenu obligatoire dans les transports en commun et vivement conseillé dans les lieux publics.

Obligatoire dans les transports en commun, les collèges et les lycées, ainsi que dans certains commerces, le port du masque permet de limiter la propagation du Covid-19. Il en existe plusieurs sortes : les FFP (1,2,3) réservés en priorité aux professionnels de santé, les masques chirurgicaux jetables et les masques dits "grand public" en tissu certifiés par l'Association française de normalisation (Afnor), lavables et réutilisables.

Masques chirurgicaux : pas plus de 95 centimes

Ces masques à usage unique ne doivent pas être portés plus de 4 heures. Ils sont disponibles en pharmacie et en grande surface. Leur prix a été plafonné à 95 centimes l'unité, comme l'a déclaré la secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher auprès du ministre de l'Économie et des Finances, le vendredi 1er mai. Ce plafonnement s'applique dans les officines, ainsi que dans les supermarchés (où les prix oscillent en moyenne autour de 60 centimes l'unité).

Masques en tissu lavable : entre 2 à 3 euros

Ils sont lavables 5, 10, 20, voire 30 fois selon les modèles. On les trouve également en pharmacies et en grandes surfaces, ainsi que dans les bureaux de tabac. Dans un communiqué daté du 29 avril, le ministère de l'Economie précise que "le prix de base d'un masque grand public sera de l'ordre de 2 à 3 euros, soit un coût à l'usage de 10 à 30 centimes selon le nombre de lavages et de réutilisations possibles".

Contrairement aux masques chirurgicaux, ce type de dispositif n'est pas soumis à une obligation tarifaire, bien que le gouvernement ait promis de mener des enquêtes "chaque semaine" afin de s'assurer "qu'il n'y ait pas de dérive des marges".

Toutefois, les prix varient fortement pouvant parfois aller jusqu'à... 10 euros l'unité pour un masque en tissu lavable 20 fois, comme l'a révélé une enquête publiée début mai par 60 millions de consommateurs

Masques gratuits distribués par les communes

L'option gratuite existe également : de nombreuses communes, départements et régions à travers toute la France distribuent gracieusement des masques aux habitants. C'est notamment le cas de la Ville de Paris, qui s'est engagée à mettre à disposition de chaque Parisienne et Parisien un masque lavable en tissu. Les habitants de la capitale doivent se pré-inscrire sur le site de la mairie afin de pouvoir ensuite récupérer leur masque en pharmacie. D'autres communes ont choisi d'envoyer des masques gratuits à ses habitants par voie postale, comme Toulouse ou Bordeaux. 

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir