Conseils municipaux de l'Aveyron : c’est enfin l’heure de l’installation

Abonnés
  • Les conseils municipaux se mettent en place…
    Les conseils municipaux se mettent en place… Reproduction Centre Presse / / Reproduction Centre Presse
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Maires et adjoints élus lors du premier tour, le 15 mars, doivent être installés entre aujourd’hui et jeudi. Dans la plupart des cas, c’est à al salle des fêtes, en présence de peu de personnes, que cela se déroulera.

C’est presque un symbole. Dans une très grande majorité de cas, c’est dans des salles des fêtes que seront élus les maires et conseillers municipaux de la nouvelle mandature. Tous quasiment sont en effet obligés de quitter leur mairie, faute d’avoir suffisamment de place pour respecter les protocoles sanitaires. Une élection hors les murs, que certains édiles en France ont même imaginé faire dans une église, seul endroit de leur commune suffisamment grand, les écoles étant mises à l’écart. Voire en plein air ! Et pour tous, masques, gels hydroalcooliques, un espace de quatre mètres carrés par élu, etc. Mais au fond, peu importe le lieu, les "nouveaux" élus du 15 mars ont surtout hâte d’entrer dans le vif du sujet.

" Impatients" sourit Jean-Sébastien Orcibal, appelé à succéder à Serge Roques pour présider aux destinées de la commune de Villefranche-de-Rouergue. Petit clin d’œil, ce n’est pas à la salle des fêtes mais au gymnase que les élus vont se retrouver lundi à 18 h 30, pour le retour de la gauche à la mairie. Le gymnase porte en effet le nom de Robert Fabre, figure emblématique du rassemblement de la gauche. C’est d’ailleurs sous le sceau de l’union, en tout cas en bonne intelligence, que se sont déroulés les deux derniers mois. "J’ai laissé la nouvelle équipe prendre les décisions, c’est d’ailleurs elle qui a choisi d’organiser l’élection au gymnase" explique Serge Roques, pour qui le chapitre d’une vie se referme. "Nous avons finalement pu assurer un bon tuilage sur les dossiers, les adjoints sortants ont joué le jeu" se félicite l’élu des radicaux de gauche. Quant au choix du gymnase, il permettra aussi d’accueillir du "public" : vingt et une personnes pour être précis…

Autre commune aveyronnaise de taille importante, Onet-le-Château, qui a délocalisé ce scrutin dans l’ancienne salle des fêtes. Ce qui permettra d’accueillir un peu de monde. "Une cinquantaine maximum. Mais bon, nous effectuons cette élection à 9 heures ce samedi matin, je ne suis pas sûr qu’il y ait beaucoup de monde" sourit Jean-Philippe Keroslian, maire sortant et réélu.

"Un moment solennel"

À Luc-la-Primaube, Jean-Philippe Sadoul a opté pour l’espace Saint-Exupéry, apte également à accueillir du public. "Cela doit rester un moment solennel. Il est important dans la vie démocratique. Il y aura des personnes élues pour la première fois, il faut que cela marque" soutient le maire luco-primaubois. Quant à cet intérim de deux mois, Jean-Philippe Sadoul explique ne pas l’avoir trop mal vécu. "Le budget était voté et l’équipe entrante motivée, donc cela s’est bien passé" résume-t-il.

Sans public à Laguiole

À Laguiole, le maire sortant et réélu Vincent Alazard n’est de son côté pas mécontent de pouvoir enfin mettre en place son conseil municipal, ce samedi à 17 heures. Une élection sans public, à la salle des fêtes. " Je suis content car les adjoints ne m’ont pas laissé tombé, mais petit à petit, au fil des deux mois, je commençais à me sentir seul, et c’est normal. Il restait pas mal de travail, notamment avec les écoles", explique l’édile.

À Naucelle, c’est aujourd’hui, à 11 h 30, qu’anciens et nouveaux élus se retrouveront. À la salle des fêtes également. " Avec quinze places réservées pour le public et une pour le correspondant de presse !" sourit celle qui a été élue par les Naucellois, après avoir pris la succession d’Anne Blanc durant le précédent mandat. Il n’en demeure pas moins que Karine Clément maintient qu’elle aurait préféré être élue dans d’autres conditions. "Mais ce qui me rassure, c’est qu’aucun de nos assesseurs ou autres personnes ayant participé à l’élection ont été gravement touchés par le virus".

En tout état de cause, d’ici au jeudi 28 mai, il ne restera donc plus que 32 communes en Aveyron qui n’auront pas encore leur conseil municipal, l’élection nécessitant un second tour. Mais cela devrait être chose faite dès la première semaine de juillet. Si tout va bien…

Retour aux urnes le 28 juin

En Aveyron, ce sont dans trente-deux communes que les électeurs sont invités à retourner aux urnes pour procéder au second tour des élections municipales. Et ce sera le dimanche 28 juin comme l’ont annoncé, hier, le Premier ministre Édouard Philippe et le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

438 €

APPARTEMENT A LOUER RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- 2 Pièces proche IUT secteur [...]

415 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 2 Pièces secteur Gourgan En[...]

504 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Grand T2 traversant dans ré[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir