Rodez : aux Rutènes, on se dit "heureux… même si l’incertitude est totale"

  • Les Rutènes, prêts à redémarrer.
    Les Rutènes, prêts à redémarrer. Centre Presse / José A. Torres / Centre Presse
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Trois jours de boulot pour réceptionner les commandes, tout nettoyer de fond en comble, réaliser des traçages au sol, réorganiser salle et terrasse, disposer les postes de gel, faire imprimer les menus en sets de table jetables… Tout est prêt ce mardi pour une reprise qui s’apparente à une aventure pour Sylvie Gardes qui dirige avec son mari Christian la brasserie Les Rutènes sur l’esplanade du même nom.

"On est heureux de reprendre, même si l’on est dans l’incertitude totale. Nous ne sommes pas dans le centre-ville, il n’y a aucunes festivités, le cinéma CGR avec lequel on travaille beaucoup est toujours fermé… Qu’est-ce qu’on va faire ? Rester ouvert le soir ? On ne sait pas encore, on navigue à vue, les décisions seront prises au jour le jour".

"Il faut que la psychose cesse"

Et Sylvie Gardes d’espérer que la clientèle, sevrée depuis si longtemps, goûtera sa liberté retrouvée, "que ceux qui ont envie de sortir soient plus nombreux que ceux qui ont peur. Il faut que la psychose cesse".

Le respect du protocole sanitaire, mis en place en salle comme en terrasse devrait les convaincre, "mais avec nos habitués qui restent en télétravail, les parents qui gardent les enfants car il n’y a pas école tous les jours, les touristes absents… On verra bien, il faut rester positif".

Et s’organiser en conséquence, côté main-d’œuvre notamment. "Je veux garder tout le personnel, même si le contexte de travail au jour le jour est compliqué. Alors plutôt que de mettre alternativement les 14 salariés en chômage partiel, je préfère réduire les horaires quotidiens de trois ou quatre heures, utiliser leurs congés payés pour qu’ils ne perdent pas trop à la fin du mois… De toute façon, on est bien obligé de s’adapter. On a trois semaines difficiles à passer, on est sûr qu’après, on y verra plus clair".

Christophe Cathala
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

466 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ BOURRAN SANS FRAIS D AGENCE- Beau 2 pièces dans [...]

405 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Sas d'entrée, un séjour avec[...]

320 €

RODEZ-Hypercentre : Appartement T1 Bis en centre ville, comprenant hall d'[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir