Le 15e vide-greniers en modèle réduit

  • Sur la place du Foirail, à l’ombre  des platanes centenaires, au pied  du château Renaissance...
    Sur la place du Foirail, à l’ombre des platanes centenaires, au pied du château Renaissance...
Publié le

Sous l’égide du Syndicat d’Initiative, le village a accueilli dimanche de 8 heures à 18 heures son 15e vide-greniers.

Mais comme bon nombre de manifestations organisées en cette période de pandémie, les organisateurs ont dû s’adapter aux mesures imposées par les autorités départementales afin d’assurer la sécurité sanitaire de chacun, exposants comme visiteurs. Tout d’abord, le nombre d’exposants a été réduit à environ une cinquantaine : "On a perdu environ un tiers de stands" a déclaré Évelyne Pradels, coprésidente du Syndicat d’initiative.

Ensuite, le port du masque était obligatoire pour toutes les personnes présentes sur le site. Une obligation qui a été respectée dans sa quasi-totalité, même si on a pu noter quelques récalcitrants qui au nom de leur liberté "font ce qu’ils veulent sans se soucier des autres".

Par contre, les récalcitrants ont été plus nombreux en ce qui concerne le sens de circulation mis en place par les organisateurs. Pourtant, le sol était fléché, un panneau de sens interdit indiquait qu’il ne fallait pas sortir par où on était entré : qu’importe, certains qui sortaient ont pris le risque de croiser ceux qui entraient ! Devant toutes ces contraintes, les visiteurs ont été moins nombreux que d’habitude mais beaucoup plus libres dans leurs déplacements puisque les stands étaient espacés.

Les chineurs professionnels ont trouvé malgré tout leur bonheur dans la multitude d’objets divers et variés qui étaient proposés à la vente.

D’autres sont venus en touristes pour passer un bon moment, d’autres encore ont déambulé en toute quiétude à la recherche d’une éventuelle perle rare.

Le 15e vide-greniers a vécu pour le plus grand plaisir des villageois heureux d’avoir eu une animation dans leur village.

Et pour les organisateurs, la satisfaction d’avoir assuré une continuité et l’espoir de mettre en place la prochaine édition sans contrainte.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?