Des salles et gymnases à votre salon, la pratique sportive en pleine révolution

  • La digitalisation du sport pourrait permettre au plus grand nombre de pratiquer des activités depuis leur salon.
    La digitalisation du sport pourrait permettre au plus grand nombre de pratiquer des activités depuis leur salon. AJ_Watt / Istock.com
Publié le , mis à jour

(ETX Studio) - Fermés pendant le confinement, les gymnases, les salles de sport privées, et autres équipements couverts font aujourd'hui l'objet de nouvelles restrictions dans les zones les plus touchées par la Covid-19. Si l'incompréhension règne dans le secteur face à cette décision gouvernementale, la plupart des acteurs tentent de se réinventer pour continuer d'accompagner le public dans la pratique d'un sport… 

Il est encore difficile de mesurer l'impact de la crise sanitaire sur l'activité des salles de sport, mais nul doute que la Covid-19 aura transformé, si ce n'est bouleversé, cette pratique qui semblait pourtant en plein boom avant la pandémie mondiale. Alors quid de la pratique sportive aujourd'hui ? Peut-on s'attendre à ce que les amateurs délaissent leur(s) activité(s) favorite(s) au profit de pratiques plus sédentaires ? Ou vont-ils tout bonnement et simplement s'adapter - tout comme les salles - à de nouvelles façons de consommer le sport ? 

Le boom de l'outdoor

C'est exactement ce qu'il s'est produit à l'issue du confinement en mai dernier : les amateurs de sport se sont mis à pratiquer du sport en plein air, voire en pleine nature, et ce, aux quatre coins du monde. Il faut dire que les températures et la météo clémentes les y ont aidés. Yoga, crossfit, fitness, : ces activités généralement pratiquées en salles, en cours privé ou collectif, ont trouvé refuge dans les parcs, sur les plages, dans les forêts, au bord des lacs et même sur des rooftops. De quoi suer tout en respectant la distanciation sociale.

Un sondage réalisé par l'Ifop pour Urban Sports Club, rendu public le 10 septembre, montre que cette tendance pourrait se poursuivre même après la crise sanitaire. Près de 40% des Français interrogés déclarent vouloir expérimenter une activité physique en plein air accompagnés d'un professionnel et 61% veulent s'y mettre sans aucun accompagnement. Des chiffres qui s'envolent lorsque la question est posée aux plus jeunes. Près des trois quarts des Millennials déclarent ainsi vouloir se tourner vers des sports en plein air. Reste désormais à savoir si de nouvelles infrastructures favoriseront ces changements, et surtout si les adeptes de sport sont prêts à mouiller le maillot - ou le crop top - sous la pluie en automne, voire avec des températures négatives en hiver.

Home fitness, digitalisation et réalité augmentée

Et si finalement, le futur du sport se passait dans votre salon ? Il s'agirait non seulement d'une réponse aux restrictions imposées par les pouvoirs publics, mais également au manque de temps dû à vos emplois du temps surchargés, sans compter que cela vous mettrait à l'abri des intempéries. C'est ce que semblent rechercher celles et ceux qui ne souhaitent pas laisser tomber le sport, et ce que commencent à proposer les acteurs du secteur.

Les Français ont d'ailleurs déjà bouleversé leurs habitudes en investissant dans des équipements dédiés au home fitness. Icon Health et Fitness France font état, ce 28 septembre, de ventes records sur certaines catégories dont les tapis de course, les vélos, les elliptiques, et les rameurs, témoignant d'un besoin grandissant des particuliers de s'équiper pour se maintenir en forme sans avoir à passer par une salle de sport. Notons d'ailleurs que les vélos ne font pas uniquement l'unanimité pour les trajets du quotidien, ils sont également plébiscités en appartement ou maison (+107% pour la catégorie).

Face aux nouvelles directives gouvernementales, mais également au déploiement du télétravail, les salles de sport se développent en version digitale. Il est désormais possible d'accéder à des cours initialement prodigués en physique sur vos multiples écrans, en direct de votre salon. Une tendance amorcée pendant le confinement partout dans le monde qui se poursuit aujourd'hui.

C'est notamment le cas des salles de sport basées outre-Atlantique Fhitting Room dont les cours sont particulièrement intenses, ou encore de Deep Relief with Jenn Pansa - YogiApproved pour les mordus de yoga. Dans l'Hexagone, les cours en ligne sont également de plus en plus fréquents à l'image de La Salle de Sport with Reebok, qui a annoncé la semaine dernière le lancement de sa plateforme de cours Video On Demand pour permettre à tous de continuer de pratiquer yoga, pilates, boxe, et cross training depuis chez soi.

Notons que les salles de sport ne sont pas les seules à se lancer sur ce créneau, puisque c'est le sport au sens large du terme qui se tourne vers le virtuel. Le studio de danse parisien Dancefloor propose désormais ses cours en ligne pour les débutants, les confirmés, et même les enfants, avec la possibilité de suivre les pas de danse classique de danseurs de l'Opéra de Paris, par exemple, pour transformer son salon en véritable salle de spectacle.

La réalité augmentée au service du sport

Il faut dire que le décor de votre salon n'est pas forcément propice à la pratique d'une activité physique - à moins de déménager l'ensemble de vos meubles deux fois par semaine. Alors imaginez-vous dans n'importe quelle pièce de votre logement, vous n'avez qu'à enfiler un casque pour vous retrouver dans le décor d'une salle de sport, faire le plein de motivation et vous adonner à vos activités favorites. C'est ce que propose notamment FitXR pour qui sport rime avec jeux et amusement. Avec des millions d'utilisateurs de casques de réalité virtuelle, le sport pourrait finalement se jouer seul à domicile avec la possibilité de multiplier les activités au gré des envies et des objectifs de chacun. 

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir