La forteresse de Najac est ouverte au public jusqu’à la fin du mois

Abonnés
  • La forteresse s’impose et en impose. La forteresse s’impose et en impose.
    La forteresse s’impose et en impose.
Publié le

Vieille de plus de 900 ans et située sur un éperon rocheux en surplomb de la rivière Aveyron, la Forteresse royale XIIe-XIIIe siècle est un exemple extraordinaire de défense militaire. D’est à la demande d’Alphonse de Poitiers, frère de Saint-Louis, qu’elle fut érigée en 1253 sur les bases d’un ancien château édifié en 1100 par Bertrand de Saint-Gilles, fils du comte de Toulouse de Raymond IV. Ce château fut mêlé activement aux luttes contre les Cathares et à la guerre de cent ans. Son cachot servit de prison aux derniers templiers du Rouergue. Cette silhouette caractéristique se découvre à des lieues à la ronde, d’où sa réputation de citadelle imprenable, car les guetteurs pouvaient deviner au loin l’arrivée d’ennemis potentiels et s’y préparer.

Au Moyen Âge donc, le bourg castral se blottissait au pied du château qui assurait la défense de la vallée. L’union des deux châteaux en fait un chef-d’œuvre de l’architecture militaire du XIIIe siècle.

Les archères de 6,80 mètres, uniques au monde permettaient le tir de trois archers à la fois. Un couloir secret reliant la tour romane à la chapelle du donjon domine de 200 mètres la boucle de l’Aveyron. La forteresse fut rattachée à la couronne et ne subit aucune attaque.

Son passé prestigieux fut le théâtre de grands moments de l’histoire : la première occupation anglaise, la croisade contre les Albigeois, la guerre de Cent Ans, l’emprisonnement des Templiers, la révolte des Croquants, sans oublier la Révolution française durant laquelle la forteresse fut transformée en carrière de pierre au XIXe siècle. La démolition s’arrêta après un accident qui coûta la vie aux ouvriers. Témoin du génie architectural militaire du Moyen-Âge, l’extraordinaire puissance défensive du château est mise en évidence par une grande maquette. À mi-hauteur du donjon, la chapelle gothique, aux innombrables marques de compagnons, cache le passage secret du dernier refuge des Gouverneurs, avant d’accéder au panorama grandiose sur la cité de Najac. Document de visite disponible en plus de quinze langues différentes. Elle est encore ouverte au public jusqu’au 1er novembre 2020, tous les jours de 10 h 30 à 13 heures et de 15 heures à 17 h 30.

Marie-Hélène REGOURD
Voir les commentaires
L'immobilier à Najac

298000 €

Ensemble Immobilier de 3 Gîtes / Proche Najac Votre agence immobilière vo[...]

299000 €

Maison de maître dans un beau village médiéval. Idéal pour chambre d'hôte [...]

299000 €

Cette charmante propriété du 18ème siècle est situé dans le village médiéva[...]

Toutes les annonces immobilières de Najac
Réagir