Millau : trois ans de prison pour avoir convoyé 221 kg de drogue

  • Le chauffeur slovaque écope de trois ans de prison.
    Le chauffeur slovaque écope de trois ans de prison. JAT
Publié le

Le chauffeur slovaque a été interpellé le 20 décembre par les douaniers millavois. 

Une nouvelle fois, la prise des douaniers millavois a été conséquente. Le 20 décembre dernier, ils ont interpellé un chauffeur slovaque qui avait à bord de son camion 216 kilos d'herbe de cannabis et 5 kilos de résine. 

Le chauffeur âgé de 32 ans a été présenté en comparution immédiate, ce mardi 22 décembre, devant le tribunal judiciaire de Rodez. Il devait transporter cette drogue depuis d'Espagne jusqu'en Autriche, d'après ses premières déclarations. 

Face au tribunal, par l'intermédiaire de son interprète, le prévenu a raconté son histoire et celle qui l'a menée devant la justice. 

Celui-ci travaillait depuis trois ans et demi pour une société de transport autrichienne. Ainsi, il effectuait plusieurs fois par mois des trajets entre l'Espagne, l'Italie et l'Autriche. Au fil du temps, il explique avoir pris contact avec des personnes " qui s'intéressaient à mon métier, qui semblaient vouloir sympathiser ".

5 000 € pour le transport

Puis, " on a fini par me demander de transporter quelque chose, pour rendre service. Je me doutais que ce que j'allais mettre dans mon camion était illégal. Mais jamais je n'aurais pensé qu'il s'agissait de drogue, raconte le chauffeur. Sinon, je n'aurais pas accepté. "

À bord de son camion, les douaniers vont retrouver deux téléphones portables et 2 500 € en liquide. " Cette somme était-elle une avance sur ce que vous deviez toucher ? ", questionne la juge. " Non, j'ai gagné cet argent au jeu, répond le prévenu. Pour le transport, on devait me donner 5 000 €."

Seulement, l'importante quantité de drogue retrouvée, pour une valeur douanière dépassant les 658 000 €, fait dire au procureur de la République " qu'il ne s'agit pas d'un simple inconnu. Mais d'une personne très en lien avec les auteurs de ce trafic. Ils lui ont fait confiance ". 

" Il ne pouvait pas ignorer l'illégalité des faits, poursuit la magistrate. Il ne voulait pas voir ce qu'il y avait dans les cartons, puisque le chargement a eu lieu en son absence. " Cinq ans de prison ferme ont été requis à son encontre. 

L'avocat du prévenu, Me Auzuech, rappelle que son client "a collaboré tout au long de l'enquête. Il n'a qu'un rôle mineur dans cette affaire. Il ne pouvait pas savoir qu'il s'agissait de drogue, cela pouvait être des cigarettes ou de l'alcool. Le contexte le dépasse largement. C'est un dossier qui doit être apprécié au vu de la personnalité du prévenu. Son casier judiciaire est vierge, sa situation est stable. "

Après avoir délibéré, le chauffeur slovaque a été condamné à trois ans de prison, 30 000 € d'amende et 10 ans d'interdiction du territoire français. 

Philippe Henry
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?