L’orgue de Notre-Dame de Rodez (en) chante le patrimoine musical

  • Les 3 555 tuyaux – refaits à l’identique façon XVIIe siècle, entièrement encastrés dansun buffet en bois riche en motifs baroques – valent le détour. Jérôme Rouzaud qui joue de cet instrument resté muet durant 13 ans, aime partager les secrets de ce patrimoine musical.
    Les 3 555 tuyaux – refaits à l’identique façon XVIIe siècle, entièrement encastrés dansun buffet en bois riche en motifs baroques – valent le détour. Jérôme Rouzaud qui joue de cet instrument resté muet durant 13 ans, aime partager les secrets de ce patrimoine musical.
  • L’orgue de Notre-Dame de Rodez (en) chante le patrimoine musical
    L’orgue de Notre-Dame de Rodez (en) chante le patrimoine musical
  • L’orgue de Notre-Dame de Rodez (en) chante le patrimoine musical
    L’orgue de Notre-Dame de Rodez (en) chante le patrimoine musical
  • L’orgue de Notre-Dame de Rodez (en) chante le patrimoine musical
    L’orgue de Notre-Dame de Rodez (en) chante le patrimoine musical
  • L’orgue de Notre-Dame de Rodez (en) chante le patrimoine musical
    L’orgue de Notre-Dame de Rodez (en) chante le patrimoine musical
  • L’orgue de Notre-Dame de Rodez (en) chante le patrimoine musical
    L’orgue de Notre-Dame de Rodez (en) chante le patrimoine musical
  • L’orgue de Notre-Dame de Rodez (en) chante le patrimoine musical
    L’orgue de Notre-Dame de Rodez (en) chante le patrimoine musical
Publié le

L’orgue de la cathédrale Notre-Dame de Rodez fait partie des plus beaux d’Europe. Cette qualité lui vient de son buffet exceptionnel à base d’ouvrage en bois et de sa hauteur. Il mesure plus de 20 mètres. C’est unique pour un orgue datant de 1628. À lui tout seul, il sublime la cathédrale.

La cathédrale est admirable par sa beauté. Elle recèle en outre des trésors méconnus et l’orgue en fait partie. Ce patrimoine musical, exceptionnel par ses dimensions, impressionne.

L’instrument appartient à la période (de transition) entre la Renaissance et le Classique. Créé en 1628, il mesure plus de 20 mètres de haut et possède 3 555 tuyaux. "Sur ces tuyaux, il y en avait 1 000 de facture ancienne, datant du XVIIe et XVIIIe siècles. En 1986, on a décidé de le rénover. Il était resté muet pendant 13 ans, faute de moyens", souligne Jérôme Rouzaud, musicien et organiste titulaire de l’orgue de la cathédrale. Koenig, un restaurateur d’orgue alsacien, emporte l’appel d’offres pour la rénovation à l’identique des tuyaux, façon XVIIe siècle.

Un orchestre à lui tout seul

Et c’est depuis 1986 que Jérôme Rouzaud (qui a pris la succession du père Vincent) se plaît à jouer de cet instrument monumental. Il comporte 47 jeux qui font de Jérôme Rouzaud, un orchestre à lui seul. Jouant à la fois des mains et des pieds, le musicien passe du piano, aux instruments les plus oubliés aujourd’hui. "C’est une véritable passion. Quand j’avais 11 ans, l’instrument était un mystère. Après être passé par le conservatoire de Toulouse, où j’étais dans la classe de Michel Bouvard et l’institut catholique, j’ai pu enfin jouer de l’orgue après", confie le professeur de musique, au collège Fabre.

Car, pour pratiquer l’orgue, il faut être relativement grand. C’est pourquoi, il est souvent difficile d’en jouer avant l’âge de 17-18 ans. Jouer de l’orgue reste "un privilège", car ce n’est pas n’importe quel instrument. Jérôme Rouzaud se considère comme un passeur de patrimoine. "L’orgue de la cathédrale fait partie de l’histoire de Rodez. J’aime la raconter. Mais ce qui m’intéresse c’est de le faire chanter, de faire vibrer une foule", raconte celui qui aime aussi le service liturgique. L’orgue sert en effet le culte. Mais pas seulement.

"Quand je joue, je vois les passants s'arrêter"

Le festival "les orgues chantent Rodez" initié par l’Adroa séduit un public laïque et séculier. C’est le désir de la beauté et de la musique qui constitue la passerelle entre ces deux mondes. Jérôme Rouzaud a eu souvent l’occasion de le vérifier. "Quand je joue, je vois les touristes et les passants s’arrêter, s’approcher de l’orgue et lever la tête pour deviner d’où sort la musique", dit-il. Ces anecdotes ont le don de le rendre heureux. Tout comme il donne de la joie quand il entame ces partitions classiques. Car nul ne peut rester insensible devant le plus bel orgue d’Europe !

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

392 €

Appartement T1Bis, en rez-de-jardin, comprenant : - un séjour avec une cuis[...]

165000 €

Maison de ville T4 sur 3 niveaux, composée de 2 chambres et un bureau, séjo[...]

87000 €

Rodez, quartier Faubourg, sous-sol complet de 180 m² comprenant 7 places de[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?