De nouveaux produits alimentaires rappelés pour un trop fort taux de pesticide

  • De nouveaux produits retirés des étals.
    De nouveaux produits retirés des étals. Archives CP
Publié le , mis à jour

De nombreux lots de produits alimentaires sont une nouvelle fois rappelés en raison d'un taux d'oxyde d'éthylène supérieur à la limite autorisée. 
 

Après les glaces et quelque 7000 marques de produits alimentaires divers, c'est un nouveau rappel de produits qui a été annoncé par le magazine 60 millions de consommateurs. Plusieurs lots de produits contenant une nouvelle fois un taux d'oxyde d'éthylène supérieur à la limite autorisée. 

Parmi les produits rappelés, selon nos confrères de La Dépêche du Midi, il y a une nouvelle fois des glaces et des sorbets, des paquets de sucre, plus particulièrement du sucre pour confitures, mais également des compléments alimentaires, des fromages, des biscuits ou encore des boîtes de thon. 

L'oxyde d’éthylène sert à désinfecter les produits et est interdit en Europe depuis 2011 car classé comme cancérogène. Ce gaz de fumigation sert à traiter les aliments contre les bactéries. La liste complète des produits rappelés est disponible sur le site de 60 millions de consommateurs. 

Il y a peu, c'est le sucre en poudre qui faisait parler de lui. Plusieurs lots de sucre de la marque Béghin Say, vendus en grande surface et destinés à la confection de confitures et de gelées, ont fait l'objet d'une procédure de rappel, car ils contiennent un pesticide à des niveaux supérieurs à la législation, a-t-on appris mardi auprès du groupe sucrier Tereos et de la répression des fraudes.

Trois types de sucre, et en tout 1 000 tonnes de produits sont concernées par ce rappel : le "Spécial Confitures" sucre blanc, le "Spécial Confitures au blond de canne" et le "Spécial Gelées".

A lire aussi : Rappel de 7 000 produits alimentaires contaminés  : "On manque de contrôles officiels"

 

S. E.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?