Villefranchois : c’est parti pour l’enquête de faisabilité territoriale de la maison de retraite

Abonnés
  • Les élus de Monteils espèrent beaucoup de ce projet qui touchera tout le territoire jusqu’à Villefranche-de-Rouergue.
    Les élus de Monteils espèrent beaucoup de ce projet qui touchera tout le territoire jusqu’à Villefranche-de-Rouergue. CI
Publié le

Le projet de résidence autonomie pour personnes non dépendantes à Monteils se poursuit avec une étude d’opportunité auprès de la population du territoire.

Aux habitants de s’exprimer sur le projet de maison de retraite, ou plus exactement d’une Marpa, soit une résidence autonomie pour personnes non dépendantes, à Monteils. Fin mai, l’annonce d’une étude d’opportunité avait été faite par Michel Delpech, en sa qualité de maire de la commune, pour cette opération qui devrait voir le jour d’ici 2025 si tous les voyants sont au vert. Cet été, c’est justement aux habitants du territoire de donner leur avis sur cette structure en projet.

La Mutualité sociale agricole (MSA) accompagne la réalisation de cette étude d’opportunité. Afin de mieux cerner les possibilités d’un tel projet, l’enquête cible des habitants de plus de 70 ans du territoire. Cette enquête est conduite par des bénévoles du bassin de vie qui ont eu, lors de quatre journées, l’occasion d’être formés. Les enquêteurs se présenteront au domicile des personnes sélectionnées (avec un document faisant foi de leur identité), qui ont été prévenues par courrier, pour échanger sur cette étude qui prend environ une heure pour y répondre.

"On en est au stade de l’étude, souligne Yves Panis, élu à Monteils. C’est important de communiquer sur le projet pour une double raison. Déjà, cela permet de recentrer le projet sur le territoire, montrer que ce sont 19 communes dans un rayon de 20 km autour de Monteils qui sont concernées. Et surtout pour rassurer les personnes qui participeront à cette étude en confirmant qu’ils ne sont pas interrogés pour rien."

500 personnes à interroger

Les personnes sélectionnées, tirées au sort sur les listes électorales, ont été choisies au prorata de la population de chaque commune. "35 personnes, 35 bénévoles qui ne font pas partie du conseil municipal de Monteils ou de leur famille, vont mener cette enquête pour la MSA. Ce sont 500 personnes qui vont être interrogées (dont un peu plus de 200 de Villefranche-de-Rouergue)." En parallèle, la MSA fait un travail sur les données statistiques du territoire pour jauger de la validité d’un tel projet.

"L’objectif est de mieux cerner la demande pour le territoire afin de savoir si le projet vaut le coup ou non et à quel point s’engager dessus en termes de logements, confirme Michel Delpech. On peut aller jusqu’à 30 logements mais en général, pour des territoires comme le nôtre, on tourne plutôt à 24 ou 25 logements." Cette étude doit se terminer d’ici la fin septembre. L’étude de faisabilité doit se terminer en décembre afin qu’en janvier, une décision puisse être prise sur l’avenir du projet.

Plus de renseignements sur cette enquête auprès de ses référentes : Nathalie Raynal, assistante sociale, au 05 65 75 76 64 ou au 06 45 51 29 68 ou par mail à raynal.nathalie@mpn.msa.fr ; Sonia Rigal, assistante sociale, au 05 65 75 76 63 ou au 06 45 51 28 79 ou par mail à rigal-cazelles@mpn.msa.fr
Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Camil Ioos
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

143000 €

Maison en pierre mitoyenne entièrement rénovée, sur un terrain clos de 514m[...]

119000 €

Dans un quartier calme, venez découvrir cette maison bourgeoise avec cour i[...]

294000 €

Remarquable maison en pierre de taille de 155 m² habitables , séjour de 27 [...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?