Ces produits alimentaires "made in France"... qui viennent d'ailleurs

  • Bon nombre de produits alimentaires arborent aujourd'hui les couleurs tricolores. Bien souvent sans pour autant être d'originz française...
    Bon nombre de produits alimentaires arborent aujourd'hui les couleurs tricolores. Bien souvent sans pour autant être d'originz française... Archives CP
Publié le

Exemples à l'appui, l'association Foodwatch dénonce des pratiques douteuses consistant à mettre en avant le "made in France" dans l'alimentation, alors qu'en réalité ce n'est pas tout le temps le cas.
 

C'est la grande mode sur les packagings des produits alimentaires. Sur les rayons des magasins d'alimentation et autres supermarchés en effet, le "made in France" est mis en avant, sur les boites, paquets et étiquettes, de nombreux produits arborent aujourd'hui des drapeaux ou des coqs français, une carte de France, du "fabriqué en France" et autres adresses de provenance française bien visibles. Cette mise en avant de l'origine française des produits alimentaires répond à une attente des Français, de plus en plus conscients de ce qu'ils ont dans leurs assiettes. Près de 75 % d'entre eux, par exemple, sont prêts à payer plus cher pour acheter des produits français, voire locaux.

Pourtant, ces produits "made in France" ne le sont pas toujours, dénonce l'association Foodwatch qui milite pour "une alimentation sans risques, saine et abordable" et plus de transparence dans le secteur (agro)alimentaire. Pour Foodwatch, c'est l'absence d'une "règlementation stricte et efficace sur l’usage des noms et symboles français sur la face avant des produits alimentaires" qui est à l'origine de ces "arnaques" de la part des industriels et des professionnels du marketing. "Les règles sur le Made in France sont trop floues et fabricants et distributeurs en usent et en abusent", ajoute l'association qui vient de lancer une pétition en ligne sur le sujet afin que les ministères de l'Economie et de l'Agriculture.

Et de citer plusieurs exemples de produits que Foodwatch est allée dénicher dans les rayons des supermarchés, en comptabilisant cinq "astuces" différentes pour selon elle leurrer le consommateur.

Ainsi, un le brick d'un velouté de courge, fromage frais et muscade d'Intermarché est flanqué d'une carte de France tricolore, alors que les légumes, le fromage et la muscade ne proviennent pas de France.

Autres exemples, des "saveurs de Provence" prêtées à un miel d'oranger bio de marque Besacier provenant... du Mexique, ou un drapeau français accolé à des flocons d'avoine de la marque Bjorg, avoine cultivée en Europe de l'Est et emballés en Allemagne, énumère Foowatch. Au rayon vrac d'un Carrefour, des avocats "contrôlés et emballés en France" se retrouvent résumés en un "Origine France", alors qu'ils proviennent d'Afrique du Sud. Autre technique relevée par l'association, la mise en avant d'un "ingrédient minoritaire", comme des raviolis bolognaise Panzani estampillés "viande bovine française", alors que la majorité de cette la viande est tout autant d'origine porcine... que de provenance indéterminée.

Bref, tout un florilège de "Made in France" qui fait sortir hors de nos frontières le "consommez français"...

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?