Quel bonheur de retrouver enfin les sièges rouges

Abonnés
  • Plus de 300 personnes  ont assisté à cette soirée.
    Plus de 300 personnes ont assisté à cette soirée.
Publié le

Ce vendredi soir, il y avait à La Baleine, une belle charge émotionnelle, côté scène comme côté public, comme l’exprimera Lucie Turon…

Il y avait beaucoup d’émotion ce vendredi soir au sein de La Baleine pour la présentation de sa nouvelle saison et celle du Krill, il faut dire qu’elle est pour le moins particulière.

"Cette saison sera celle des retrouvailles entre artistes, voisins, professionnels… On reste prudents tout en étant très optimistes, pour honorer nos engagements avec les artistes, mais aussi avec vous, le public, qui nous a soutenus et encouragé durant ces mois compliqués " dira Lucie Turon dans son mot de bienvenue aux quelque 300 spectateurs, venus renouer avec la culture et le spectacle vivant… avant d’égrener un somptueux programme, comme une invitation au rêve, au voyage et à la découverte. Sans entrer dans les détails d’une programmation dont nous nous sommes fait écho, on rappellera après le festival Rire Onet, la venue de Hoschi le 1er octobre, qui sera la première artiste à se produire sur la scène de l’Athyrium. On pourra également y découvrir La Bajon, le 19 octobre.

Il y aura de l’humour, du théâtre, de la danse, de la musique, des spectacles pour le jeune public, des moments où l’on rit, on s’interroge, on pleure, on frissonne, on partage, on (se) découvre et on en redemande. Ce sera également de nombreuses animations côté Krill, qui ont été présentées par Robin Mur.

Vous pouvez les retrouver dans leur catalogue respectif ou sur leur site.

La soirée s’est poursuivie avec la présentation du projet artistique et de sensibilisation "Mon silence hurle", une chorégraphie d’Edwina Costecalde, jouée par des jeunes danseurs de 14 à 17 ans…

Un spectacle fort et précieux, un pari fou mais particulièrement abouti, sur les violences conjugales et de l’avis du député Mazars "qui vaut mille discours et qui doit être vu dans tous les établissements scolaires, il est d’utilité publique…", le public aussi était bouleversé, mais conquis.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

294 €

A la recherche d'un studio sur le secteur d'Onet-le-Château ? Venez découvr[...]

185000 €

Magnifique T3 avec jardin!!!Vous voulez vivre en appartement comme dans une[...]

540 €

ONET-LE-CHÂTEAU Secteur Les Balquières : Dans une résidence neuve, appartem[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?