Pourquoi le prix de la baguette de pain augmente-t-il ?

  • Le prix moyen de la baguette de pain pourrait donc atteindre le cap d’un euro d’ici à la fin de l’année 2021.
    Le prix moyen de la baguette de pain pourrait donc atteindre le cap d’un euro d’ici à la fin de l’année 2021. Repro CPA
Publié le

Avec l'augmentation du prix du blé, la baguette de pain devrait être beaucoup plus chère dans les prochains jours.

Après le carburant et l'énergie, encore une mauvaise nouvelle pour les consommateurs : le prix de la baguette de pain devrait augmenter dans les prochaines semaines. En moyenne, la baguette est vendue 89 centimes dans les boulangeries de France. Son prix pourrait grimper de cinq à dix centimes, selon les enseignes et leurs emplacements géographiques.

Pourquoi une telle hausse ? Principalement en raison de l’augmentation du prix du blé et, par ricochet, celui de la farine, que les meuniers ont déjà répercutée dans leurs ventes. Résultat, les boulangers, pour qui cette matière première est indispensable, sont contraints de s’aligner et d’ajouter quelques centimes à un produit qui n’a crû que de 23 centimes en vingt ans, rappelle Dominique Anract, président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française (CNBPF), interrogé sur franceinfo.

Le prix du blé a augmenté de 30 %

« Tous les feux sont au rouge : prix du blé, farine, énergie, plus les salaires, plus les produits d‘emballage. Au niveau des coûts de revient, chaque boulanger est responsable des tarifs qu’il met, mais cela serait logique qu’il y ait une augmentation », souligne Dominique Anract.

Les prix du blé ont flambé depuis le début de l'année, avec une hausse de 30 % et une tonne qui se négocie désormais à 110 €, selon des chiffres de la FNSEA fin août. En Russie, principal exportateur de blé, les récoltes ont été médiocres en raison des sécheresses et des inondations, qui ont fait chuter l‘offre. Et en France, les rendements n’ont pas été à la hauteur des objectifs en raison d’un été humide.

La baguette à 1 € ?

Les hausses des prix de l’énergie touchent aussi les boulangers, dont les factures gonflent. « Les artisans viennent de découvrir leurs factures d’énergie du mois de septembre. La hausse est importante, au bout de quelques factures, beaucoup d’entre eux vont finir par répercuter cette augmentation sur les consommateurs », affirme Dominique Anract, à BFM Business.

Pour la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française, il sera « difficile de revenir en arrière, même en cas de baisse des prix du blé. Les salaires ont augmenté, cette hausse du prix du pain permettra à peine de compenser ». Le prix moyen de la baguette de pain pourrait donc atteindre le cap d’un euro d’ici à la fin de l’année 2021.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?