Chèque énergie, prime de Noël, indemnité inflation, pass sanitaire… ce qui change en décembre

  • Le chèque énergie peut être utilisé pour payer en ligne vos dépenses d’électricité ou de gaz naturel auprès de certains fournisseurs.
    Le chèque énergie peut être utilisé pour payer en ligne vos dépenses d’électricité ou de gaz naturel auprès de certains fournisseurs. Repro CPA
Publié le

Plusieurs mesures vont entrer en vigueur à compter de ce 1er décembre ou au cours du dernier mois de l'année. Le point sur ces changements. 

Le chèque énergie de 100 €

En septembre dernier, le gouvernement a pris la décision d’attribuer une aide supplémentaire de 100 € aux 5,8 millions de ménages déjà bénéficiaires du chèque énergie 2021. Le chèque de 100 euros devrait être envoyé entre le 13 et le 22 décembre. Pour rappel, le chèque énergie peut être utilisé pour payer en ligne vos dépenses d’électricité ou de gaz naturel auprès de certains fournisseurs. Il est utilisable jusqu’au 31 mars 2022.

À partir de 125,42 € de prime de Noël

Versée automatiquement par la Caisse d’allocations familiales ou la MSA, le montant de la prime de Noël varie en fonction de la situation du bénéficiaire. Pôle emploi verse également une aide, « la prime de fête de fin d’année » , du même montant que la prime de Nöel. Aucune démarche n’est nécessaire pour toucher l’aide. Elle est calculée en fonction des revenus et de la composition du foyer. Ainsi, une personne seule va toucher 152,45 €, un couple ou un parent touchera 228,67 € et un foyer composé de trois personnes recevra 274,41 €. Pour les familles plus nombreuses, 60 € sont ajoutés par enfant supplémentaire. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire une simulation en ligne.

L'indemnité inflation de 150 € 

L'indemnité, doit être versée aux salariés, indépendants, retraités, chômeurs, allocataires des minima sociaux, étudiants boursiers… percevant moins de 2 000 € nets mensuels. Cette prime, défiscalisée, sera versée en une seule fois et automatiquement, dès fin décembre par les employeurs aux salariés. Ils seront remboursés par l’État. Début 2022, les autres catégories recevront leur indemnité, sans avoir besoin de faire une démarche particulière. L’allocation s’élèvera à 150 €.

Pass sanitaire « désactivé »

À partir du 15 décembre, le pass sanitaire sera désactivé pour les personnes de plus de 65 ans, vaccinées depuis plus de six mois et cinq semaines, n’ayant pas reçu leur dose de rappel. Le pass sanitaire de tous les adultes qui n’auront pas reçu leur dose de rappel depuis plus de sept mois après la dernière injection sera désactivé à compter du 15 janvier.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?