L'orque coincée dans la Seine va être euthanasiée, malgré les efforts des scientifiques

  • Le cétacé, malade, ne pourra être sauvé.
    Le cétacé, malade, ne pourra être sauvé. Pixabay - Illustration
Publié le

Le cétacé présente des signes de maladie et ne réagit pas aux stimuli sonores. Les scientifiques, qui auraient aussi capté des signaux de détresse, ont choisi de mettre fin aux souffrances de l'animal.

L’orque à la dérive dans la Seine depuis plusieurs jours va être euthanasiée afin de mettre fin à ses souffrances. Les mesures de sauvetage mises en place ce samedi pour tenter de ramener l’animal vers la mer, via un dispositif expérimental de stimuli sonores et une surveillance par drones, ont mis en évidence une "absence de vivacité, des réactions incohérentes […] et un comportement erratique et désorienté. Les enregistrements sonores ont également révélé des vocalisations assimilables à des cris de détresse" indique la préfecture dans un communiqué.

Le cétacé de quatre mètres, dont l’état de santé s’est dégradé en eau douce, s’est éloigné de l’océan au début du mois. Il a été repéré pour la première fois à l’embouchure de la Seine le 16 mai entre le port du Havre et la ville de Honfleur en Normandie.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?